Mytilidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les mollusques
Cet article est une ébauche concernant les mollusques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Les mytilidés (famille des Mytilidae) sont des mollusques bivalves, de l'ordre des Mytiloida. Leur coquille de type anisomyaire, a sa partie antérieure réduite et un ligament allongé[2].

Description[modifier | modifier le code]

Les mytilidés sont protégées par un coquille équivalve, très inéquilatérale, de contour généralement ovale allongé, subtrigone à cylindrique, avec fréquemment une mince fente byssale ventralement. Le crochets prosogyre est situé à son extrémité antérieure ou un peu en arrière de celle-ci. L'extérieur de la coquille est pratiquement lisse ou avec des costules radiales. La charnière, ordinairement sans « dents », a parfois quelques dentelons ou crénelures. Le ligament subinterne est fixé au bord dorsal postérieur de la coquille par une bande calcifiée blanchâtre, compacte ou finement ponctuée. La coquille intégripalliée est de type dimyaire anisomyauire, avec l'empreinte adductrice postérieure bien développée, plus ou moins largement confluente avec celles des muscles rétracteurs byssaux ou pédieux. Sa couche interne est communément nacrée[3].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Anatomie d'une moule commune (Mytilus edulis)

Selon World Register of Marine Species (25 mars 2015)[4] :



Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 25 mars 2015
  2. André Chavan, Les Mollusques et leur détermination, Société d'édition d'enseignement supérieur, , p. 34
  3. W. Fischer, M. Schneider, M.-L Bauchot, Fiches FAO d'identification des espèces pour les besoins de la pêche, Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, , p. 98
  4. World Register of Marine Species, consulté le 25 mars 2015