Myth Syzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Myth Syzer
Description de cette image, également commentée ci-après
Myth Syzer au Chill Up Festival, Nancy en 2017.
Informations générales
Nom de naissance Thomas Le Souder
Naissance (31 ans)
La Roche-sur-Yon
Activité principale Producteur
Genre musical Hip-Hop, Rap
Labels Animal 63, Bon Gamin Ent.

Myth Syzer de son vrai nom Thomas Le Souder[1], né en 1989 à La Roche-sur-Yon[2] est un compositeur et producteur de musique français.

Il est membre et beatmaker attitré du collectif Bon Gamin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se lance dans le beatmaking en 2007 et l'année 2010 marque le début de sa carrière de producteur. Il signe ses productions sous le pseudonyme Myth Syzer qui est inspiré d'un morceau du producteur américain J Dilla intitulé Mythsysizer[3].

Il entame dès 2011 sa carrière personnelle en sortant ses premiers projets instrumentaux, l'EP FuH en indépendant et l'album Fleep sur le label parisien Bunker Sounds. Il se fait remarquer du public en produisant les titres Fuck et Luther Burger sur la mixtape Prêt Pour L'Argent 1.5 du rappeur montpelliérain Joke.

La même année naît Bon Gamin, un collectif fondé aux côtés des rappeurs Loveni et Ichon sous lequel les trois artistes opèrent en commun. Le collectif se veut multidisciplinaire et regroupe également des artistes, des sportifs ou encore des vidéastes.

En 2012, il sort la mixtape From Paris With Love avec le rappeur de Harlem Perrion[4]. Puis il se tourne vers Los Angeles en entrant dans les rangs du label Plug Research. Cette plateforme lui permet de mettre au jour trois EPs. Hyt en décembre 2012 puis 2nRemixes et zeRo en 2013. Ce dernier est remarqué grâce aux morceaux Clean Shoes et Bonbon à la menthe sur lesquels figurent respectivement le rappeur Prince Waly et la chanteuse Bonnie Banane[5].

Toujours en 2013, il publie au mois de mars la mixtape Stairway To Blackland en collaboration avec le rappeur Shvun Dxn du collectif new-yorkais Raider Klan[6] et au mois de juillet le projet The Gold Situation aux côtés du producteur parisien Jimmy Whoo disponible gratuitement via le label Grande Ville Records[7].

Il signe en 2015 chez HuhWhat&Where Recordings, établi à Los Angeles également. Le label comprend dans son écurie des artistes ayant déjà collaboré avec Myth Syzer tels que Stwo et Kaytranada. Son passage y est des plus courts : il n’y sort qu’un EP en téléchargement libre, Porcelain.

En 2016, c’est chez Bromance Records, le label de Manu Barron et Brodinski, qu’il fait son entrée. Il y sort l'EP 4 titres Cerebral en collaboration avec Ikaz Boi, son ami de longue date[8]. L’EP comprend deux morceaux instrumentaux et deux morceaux de rap sur lesquels les rappeurs Wicced et Hamza, respectivement américain et belge, posent leurs voix, le tout enregistré au Red Bull Studio de Paris[9].

Le rappeur français Prince Waly sort l'album Junior le . Le projet contient des couplets des rappeurs de Bon Gamin, Ichon et Loveni et est entièrement produit par Myth Syzer.

Ses talents de producteur l’amènent à travailler pour le milieu de la mode. En , il crée la musique originale, accompagnée des paroles du rappeur Ichon, de la campagne de promotion Avoc is clowning de la collection Printemps-Été 2016 de la marque Avoc. En 2017, c’est avec la chanteuse et musicienne Ta-Ha et le producteur lilninety qu’il crée Palmeray, la bande sonore utilisée pendant le défilé pour la collection Printemps-Été 2017 de la marque Cottweiler.

Le , le producteur dévoile le clip du morceau Le Code sur lequel figure les vocalistes Ichon, Bonnie Banane et Muddy Monk. Myth Syzer fait alors officiellement son entrée dans la chanson bien qu’il ait auparavant déjà posé sa voix sur des morceaux en solo comme Brazzer, Jet Ski, Audi ou encore Ghost.

Le Code est le premier single de l'album Bisous dévoilé le [10]. L'album comprend des collaborations avec une multitude d'artistes dont Hamza, Jok'Air, Roméo Elvis, Lolo Zouaï, Doc Gynéco ou encore Clara Cappagli, la chanteuse du groupe Agar Agar.

Le , Myth Syzer délivre le single Oups accompagné de Zed et Zefor du groupe de rap sevranais 13 Block. Le morceau sert de promotion pour annoncer la sortie de la mixtape Bisous Mortels qui sera dévoilée le [11]. La mixtape est considérée par l'artiste comme une suite, bien plus sombre, de l'album Bisous. Comme dans l'album précédent, l'artiste est supporté par un groupe d'invités important comprenant Oldpee, Ateyaba, Lino, Zed, Zefor, Alkpote, Jok'air, Loveni, Ichon, Hamza, Leto, Take a Mic, Di-Meh et Slimka.

Durant l'été 2019, le beatmaker et ses compères Loveni et Ichon décident de dévoiler une mixtape commune sous leur entité Bon Gamin. Titrée Unreleased Mixtape 2016 - 2017, la tape sortie le compile une douzaine de morceaux enregistrés par les trois artistes quelques années auparavant[12]. Elle est entièrement produite par Myth Syzer avec trois co-productions de PH Trigano, Ikaz Boi et Hamza. Ce dernier est également le seul vocaliste invité en figurant sur le titre Space Jam.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Fleep [Bunker Sounds]
  • 2018 : Bisous [Animal63]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2012 : From Paris With Love (en commun avec Perrion)
  • 2012 : PUR (en commun avec Loveni)
  • 2013 : Stairway To Blackland (en commun avec Shvun Dxn)
  • 2018 : Bisous Mortels [Animal63]

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2011 : FuH
  • 2011 : Ilha
  • 2012 : Ilha Part.2
  • 2012 : Alone
  • 2012 : HYT [Plug Research Records]
  • 2013 : The Gold Situation (en commun avec Jimmy Whoo)
  • 2013 : 2nRemixes [Plug Research Records]
  • 2013 : zeRO [Plug Research Records]
  • 2015 : Porcelain [HuhWhat&Where Recordings]
  • 2015 : Separating Da Real From Da Fake 2000
  • 2016 : Cerebral (en commun avec Ikaz Boi) [Bromance Records]
  • 2016 : Believe

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice Pliskin, « Le retour du slow ? », L'Obs, 8 novembre 2017.
  2. Aureliano Tonet, « Myth Syzer, rappeur jupitérien », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. « Écoutez « Ebro Darden and Myth Syzer x Bonnie Banane x Prince Waly » publié par Ebro Darden sur Apple Music. » (consulté le )
  4. « From Paris With Love, à la rencontre de Perrion & Myth Syzer (+ Coffret Poyz & Pirlz à gagner) | The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more », sur the-chemistry.net (consulté le )
  5. (en-US) « Premiere: Paris-based Myth Syzer's low-slung, club-friendly Zero EP for Plug Research - FACT Magazine: Music News, New Music. », Fact (magazine),‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Shvun Dxn x Myth Syzer - Stairway To Blackland Mixtape - Unionstreet », Unionstreet,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Myth Syzer & Jimmy Whoo - The Gold Situation (EP) - Unionstreet », Unionstreet,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « On a rencontré Myth Syzer et Ikaz Boi, les producteurs qui montent dans le rap français », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Myth Syzer x Ikaz Boi = Timeless (Exclusive stream) », Redbull,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Myth Syzer et Ichon dans le Nova Club », Nova Club,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. Onya K et ula, « Myth Syzer, rencontre avec le bon gamin donneur de bisous mortels », sur Slash Média, (consulté le )
  12. « Para One : « Je milite pour les après-midis où on joue disco [en festival] » », sur Nova (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]