Mystriosuchus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les fossiles
Cet article est une ébauche concernant les fossiles.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mystriosuchus
Description de cette image, également commentée ci-après

Reconstitution 3D de Julio Lacerda.

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Infra-classe Archosauromorpha
— non-classé — Archosauria
— non-classé — Crurotarsi
Ordre  Phytosauria
Famille  Phytosauridae
Sous-famille  Pseudopalatinae

Genre

 Mystriosuchus
Fraas, 1896

Espèces de rang inférieur

Mystriosuchus est un genre éteint de phytosaures du Trias supérieur (Norien moyen) d'Europe, c'est-à-dire ayant vécu il y a environ 215 Ma (millions d'années).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du grec ancien « suchus » crocodile et « mystrio » cuillère[1].

Description[modifier | modifier le code]

Deux espèce sont connues : M. planirostris (von Meyer, 1863 et M. westphaliHungerbuhler, 2000.

Mystriosuchus planirostris[modifier | modifier le code]

Crâne de Mystriosuchus planirostris au musée de paléontologie de Tübingen.

L'espèce type mesure environ 4 mètres de long, comme l'a démontré la découverte d'un squelette complet en Lombardie, décrit en 1995[2]. L'anatomie de son corps suggère que Mystriosuchus était mieux adapté à la vie aquatique que les autres phytosaures ; il possède en effet des membres courts en forme de pagaie et un aileron sur sa queue[2],[3]. La morphologie de son crâne avec de longues mâchoires similaires à celles des gavials actuels fait penser à un régime alimentaire à base de poissons[4],[2]. Ce spécimen italien a aussi démontré que certains Mystriosuchus vivaient uniquement dans le milieu marin et non tous en eau douce comme les paléontologues le pensaient auparavant.

Mystriosuchus westphali[modifier | modifier le code]

Crâne de Mystriosuchus westphali.

À la différence de M. planirostris, M. westphali montre une crête osseuse sur sa mâchoire supérieure qui pouvait soutenir une crête kératineuse plus importante, tandis que M. planirostris a un museau simple dépourvu d'ornements et de crêtes osseux[5].

Classification[modifier | modifier le code]

Après avoir été considéré comme appartenant à la sous-famille des Mystriosuchinae, des analystes cladistiques l'ont placé au sein de la sous-famille des Pseudopalatinae.

Cladogramme montrant la position de Mystriosuchus westphali au sein des Phytosauria selon Stocker (2012)[6] :

Phytosauria 

Wannia scurriensis




Paleorhinus bransoni




"Paleorhinus" sawini


Phytosauridae

Brachysuchus megalodon



Angistorhinus




Rutiodon carolinensis



"Machaeroprosopus" zunii



Protome batalaria


Leptosuchomorpha

"Phytosaurus" doughtyi



TMM 31173-120




Leptosuchus crosbiensis



Leptosuchus studeri






Smilosuchus lithodendrorum




Smilosuchus adamanensis



Smilosuchus gregorii






Pravusuchus hortus


Pseudopalatinae

Machaeroprosopus mccauleyi




Mystriosuchus westphali



Machaeroprosopus pristinus












Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://dipbsf.uninsubria.it/paleo/mystriosuchus1.htm
  2. a, b et c (en) Gozzi, E. & Renesto, S.A. 2003. Complete specimen of Mystriosuchus (Reptilia, Phytosauria) from the Norian (Late Triassic) of Lombardy (Northern Italy). Rivista Italiana Di Paleontologia e Stratigrafia 109(3): 475-498.
  3. (en) In The Sea, Diagram Group Infobase Publishing, 01/01/2004 - 113 páginas
  4. (en) Hungerbühler, A. 2002. The Late Triassic phytosaur Mystriosuchus westphali, with a revision of the genus. Palaeontology 45(2): 377-418.
  5. (en) Stocker, M. R. & Butler, R. J. 2013. Phytosauria. Geological Society, London, Special Publications 379, 91-117.
  6. (en) M. R. Stocker, « A new phytosaur (Archosauriformes, Phytosauria) from the Lot's Wife beds (Sonsela Member) within the Chinle Formation (Upper Triassic) of Petrified Forest National Park, Arizona », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 32, no 3,‎ , p. 573–586 (DOI 10.1080/02724634.2012.649815)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Référence Fossilworks Paleobiology Database : Mystriosuchus Fraas, 1896 (en)