Myrrophis chinensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Myrrophis chinensis
Description de l'image Myrrophis chinensis (GRAY, 1842).jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Homalopsidae
Genre Myrrophis

Nom binominal

Myrrophis chinensis
(Gray, 1842)

Synonymes

  • Hypsirhina chinensis (Gray, 1842)
  • Hypsirhina sinensis Stanley, 1915
  • Enhydris chinensis (Smith, 1923)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Myrrophis chinensis est une espèce de serpents de la famille des Homalopsidae[1].

Description[modifier | modifier le code]

Myrrophis chinensis, anciennement Enhydris chinensis est un petit serpent (80cm maximum) opistoglyphe.

Cette espèce possède 21-23 rangées d'écailles dorsales à mi-corps.

A la naissance, les petits mesurent en moyenne 15 à 17 cm.

Il s'agit d'un serpent piscivore, principalement aquatique.

Bien que son venin ne soit pas mortel pour l'homme, il cause tout de même œdèmes, démangeaisons et/ou réaction allergique.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre [1] :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom d'espèce, composé de chin[e] et du suffixe latin -ensis, « qui vit dans, qui habite », lui a été donné en référence au lieu de sa découverte, la République populaire de Chine.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Gray, 1842 : Monographic Synopsis of the Water Snakes, or the Family of Hydridae. The Zoological Miscellany, vol. 2, p. 59-68 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]