Myrrha Lot-Borodine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lot et Borodine.
image illustrant un historien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un historien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Myrrha Lot-Borodine (1882-1957) est une médiéviste.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Femme dans l'œuvre de Chrétien de Troyes. Thèse pour le doctorat d'Université. A. Picard et fils, 1909
  • Le roman russe contemporain (1900-1912), Libraire Léopold Cerf, 1912
  • Étude sur le Lancelot en prose (en collaboration avec Ferdinand Lot), H. Champion, 1918
  • Trois essais sur le roman de Lancelot du Lac et la Quête du Saint Graal, H. Champion, 1919
  • Tristan et Lancelot, Imprimerie Peyriller, Rouchon et Gamon, 1924
  • Nicolas Cabasilas : un maître de la spiritualité byzantine au XIV. Siècle, Éditions de l'Orante, 1958
  • De l'amour profane à l'amour sacré, Nizet, 1961
  • La déification de l'homme selon la doctrine des pères grecs (Préface de Jean Daniélou), Cerf, 1970.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • In Memoriam : Myrrha Lot-Borodine. (1882-1957). Irénikon 1957, p. 340
  • Mahn-Lot A. Ma mère, Myrrha Lot-Borodine (1882-1954). Esquisse d'itinéraire spirituel. Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques, vol.88, n°4, 2004, p. 745-754

Liens externes[modifier | modifier le code]