Myriotrochidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 22 février 2019 à 19:17 et modifiée en dernier par FredD (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Les Myriotrochidae sont une famille d'holothuries (concombre de mer) abyssales, de l'ordre des Apodida.

Caractéristiques

Cet ordre compte de petites holothuries vagiles de forme allongée, munies de nombreux tentacules buccaux digités (2-8 digitations de chaque côté). Elles n'ont ni podia ni canaux radiaux. Elles n'ont pas non plus d'appareil respiratoire complexe comme les autres holothuries, et respirent directement à travers leur peau. Leurs ossicules sont en forme de roues[1] à 8 rayons ou plus (jusqu'à 25), sans corps en forme de "C" ou de "S"[2].

Ce sont des holothuries abyssales, et sans doute le groupe d'échinodermes vivant le plus profond : le record semble détenu par des espèces des genres Myriotrochus et Prototrochus (notamment Prototrochus bruuni), identifiées jusqu'à 10 687 mètres de profondeur[3].

Liste des genres

Selon World Register of Marine Species (20 avril 2014)[4] :

Références taxinomiques

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Théel, H, 1877, « Note sur quelques Holothuries des mers de la Nouvelle Zemble », Nova Acta Regiae Societatis Scientiarum, Upsaliensis series 3(17): 1-18.
  • (en) J.D. Gage et D.S.M. Billett, « The family Myriotrochidae Théel (Echinodermata: Holothurioidea) in the deep northeast Atlantic Ocean », Zoological Journal of the Linnean Society, vol. 88, no 3,‎ , p. 229–276 (DOI 10.1111/j.1096-3642.1986.tb01190.x, lire en ligne).

Notes et références

  1. (en) « Myriotrochidae », sur www.guammarinelab.com (consulté le ).
  2. (en) Maria Byrne et Timothy O'Hara, Australian echinoderms : Biology, Ecology and Evolution, CSIRO Publishing, (ISBN 9781486307630, lire en ligne).
  3. (en) Christopher Mah, « What are the Deepest known echinoderms ? », sur Echinoblog, .
  4. World Register of Marine Species, consulté le 20 avril 2014