Myriophylle en épis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Myriophyllum spicatum

Le Myriophylle en épi (Myriophyllum spicatum), est une plante aquatique vivace du genre Myriophyllum. Il est originaire d'Europe, d'Asie et d'Afrique du Nord. On le trouve maintenant également en Amérique du Nord[1], dans plus de 40 états américains et dans 3 états canadiens (Colombie-Britannique, Ontario et Québec).

Description[modifier | modifier le code]

Le Myriophylle en épi possède un feuillage semi-persistant, finement découpé le long de ses très longues tiges flottantes. Il donne de petites fleurs blanches en épi et roses en boutons. Sa taille varie de 200 à 300 cm.

Espèce envahissante[modifier | modifier le code]

Cette plante est considérée comme envahissante, et il peut être difficile d'en contrôler la prolifération, notamment dans les lacs.

Elle peut se reproduire de façon sexuée (graines) ou asexuée (rhizomes, fragments de tige), et s'adapte à une grande variété de conditions environnementales. Elle entre donc rapidement en compétition avec les autres espèces et perturbe l'écologie des milieux où elle est introduite. Elle peut également gêner les usages récréatifs (navigation, baignade, pêche) lorsque son développement devient trop important[2].

Les moyens de contrôle sont limités et peuvent s'avérer contre-productifs : par exemple, la coupe mécanique est inadaptée, car elle produit des fragments de tiges et participe ainsi à la propagation de la plante[3].

Risque de confusion[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Myriophyllum spicatum L. map », sur U.S. geological survey, 21 mars 2016 (dernière révision)
  2. (en) « General Information about Eurasian Watermilfoil », sur www.ecy.wa.gov (consulté le 19 mai 2017)
  3. « La gestion des plantes aquatiques envahissantes », sur Maison wallonne de la pêche,

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]