Mykola Pymonenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mykola Pymonenko
Микола Пимоненко
Mykola Pymonenko-Avtoportret.jpg

Autoportrait de Mykola Pymonenko.

Naissance

Kiev, Empire russe
Décès
(à 50 ans)
Kiev, Empire russe
Nom de naissance
Mykola Kornylovych Pymonenko
Nationalité
Activité
Formation
Maîtres
Élèves
Mouvement

Mykola Kornylovych Pymonenko[2] (en ukrainien : Микола Корнилович Пимоненко ; né le - mort le ) est un peintre réaliste ukrainien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mykola Pymonenko naît à Kiev en 1862. Il est le fils de Kornilo Pymonenko, peintre d'icônes[3]. Il étudie à l'école de dessin de Kiev de 1878 à 1882, puis à l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg de 1882 à 1884, où il a comme professeur Volodymyr Orlovsky[3]. À l'issue de ses études, il enseigne à l'école de dessin de Kiev de 1884 à 1900, puis à l'école des beaux-arts de Kiev de 1900 à 1906[4]. Il a eu dans sa classe le peintre Kasimir Malevitch.

Il participe à des expositions de la Société des Artistes russes du sud de 1891 à 1896, et de la Société des Ambulants (en russe : Передвижники, Peredvizhniki)[5] à partir de 1893. Il rejoindra formellement le mouvement des Ambulants en 1899. En 1904, il devient membre de l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg[4].

Il meurt à Kiev en 1912, et est enterré au cimetière Lukyanov[3].

Un musée consacré à Pymonenko se trouve dans le village de Malyutyanka, près de Kiev[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Pymonenko a exécuté plus de 700 scènes de genre, paysages et portraits dont plusieurs ont été reproduits sur des cartes postales. Il s'attache à reproduire fidèlement les différents aspects de la vie des Ukrainiens[7]. Parmi ses tableaux, on peut citer Au Marché (1898), Victime du fanatisme (1899), Avant la tempête (1906) ou encore Hopak (1908)[4].

Pymonenko a également composé de illustrations pour plusieurs poèmes de Tarass Chevtchenko, et dans les années 1890, il a participé aux fresques de la Cathédrale Saint-Volodymyr de Kiev[4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Malevich: The fullest expression of pure feeling ukrainian artist Kasimir Malevich », sur www.artukraine.com (consulté le 7 décembre 2011)
  2. Parfois transcrit Pimonenko
  3. a, b et c (en) « Mykola Pymonenko », sur www.rusartnet.com (consulté le 9 décembre 2011)
  4. a, b, c et d (en) « Pymonenko, Mykola », Encyclopedia of Ukraine (consulté le 7 décembre 2011)
  5. (en) « Peredvizhniki », Encyclopedia of Ukraine (consulté le 7 décembre 2011)
  6. (uk) « Музей Пимоненка », sur www.museum-ukraine.org.ua (consulté le 7 décembre 2011)
  7. (uk) « Пимоненко Микола Корнилович », Institut polytechnique de Kiev (consulté le 7 décembre 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]