Mycoplasma laboratorium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la microbiologie
Cet article est une ébauche concernant la microbiologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mycoplasma laboratorium serait, sous réserve de vérification, une nouvelle, et la première espèce de bactérie de synthèse, dérivée du génome de Mycoplasma genitalium qui présente 517 gènes et qui a donc été allégée d'un quart de ses gènes « inutiles »[1] soit le minimum nécessaire à sa survie en conditions de laboratoire[2].

Un chromosome de synthèse a été créé par une équipe d'une vingtaine de scientifiques dirigés par le chercheur Craig Venter et le prix Nobel de médecine Hamilton Smith. Le chromosome contient une séquence génétique de 381 gènes sur 580 000 paires de base. Ce chromosome serait réimplanté dans le cytoplasme d'une bactérie M. genitalium, qui devrait ensuite se reproduire à partir de ce nouveau matériel génétique créé par l'homme.

References[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]