Mycétome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un mycétome est une « pseudo-tumeur » inflammatoire localisée dans un tissu sous-cutané. Elle résulte d'une infection associant :

  • un champignon (présent sous forme de grains fongiques, de couleur foncée, noirs, bruns ou rouges)
  • Une bactérie

Les grains visibles dans la tumeur sont composés de spores et de filaments mycéliens (et/ou de filaments actinomycosiques, produits par un actinomycète, de type bactérie filamenteuse).

Agent causal[modifier | modifier le code]

Les mycétomes sont dus à des microorganismes saprophytes (décomposeurs normalement et couramment répandus sur et dans les sols), mais qu'on trouve aussi sur les épineux des climats semi-désertiques.

Le pathogène pénètre l'organisme via des piqûres d'épines contaminées ou une plaie préexistante.

Éco-épidémiologie[modifier | modifier le code]

Une infection presque endémique de la zone tropicale nord a été décrite par Mc Gill au XIXe siècle, aux environs de Madura, avec le symptôme du pied de Madura (mycétome fongique attaquant le pied et évoluant vers une tuméfaction indolore, avec des grains émis par des fistules de la peau).

Des mycétomes actinomycosiques, communs en Amérique du sud causent des tuméfactions sous-cutanées (inflammatoires et douloureuses) avec de nombreuses fistules et grains.

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

Une atteinte osseuse sous-jacente est fréquente, diagnostiquée par l'examen microscopique des grains et leur mise en culture.

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

Le mycétome ne doit pas être confondu avec :

Traitements[modifier | modifier le code]

Des médicaments traitent les mycétomes actinomycosiques. L'acte chirurgical reste le moyen le plus courant de remédier aux mycétomes fongiques.

Prophylaxie[modifier | modifier le code]

La désinfection préventive des plaies et le port de chaussures (et de gants pour ceux qui travaillent dans les épineux) sont les moyens recommandés[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

www.atlas-dermato.org mycétomes (Atlas dermatologique Tunisien)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Fiche du Dr A. Datry (février 2005) sur www.orpha.net