My Stealthy Freedom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Masih Alinejad. Mars 2018.

My Stealthy Freedom (en français : ma liberté furtive) est un mouvement sur la toile qui a été fondé en mai 2014 par Masih Alinejad (en), journaliste d'origine iranienne vivant aujourd'hui à Londres[1],[2],[3]. Alinejad a publié sur le réseau social Facebook une photo de soi-même sans Hijab, ceci est vu comme l'élément déclencheur. Sur cette page Facebook les femmes iraniennes peuvent publier des photos d'elles-mêmes sans voile ce qui est punissable en leur pays.

Il ne s'agit pas d'une guerre contre le Hijab, explique Masih Alinejad, le but est de pouvoir choisir si on veut ou ne veut pas se couvrir d'un voile : « L'Iran est pour ma mère et moi. Ma mère veut porter un voile. Je ne veux pas porter de voile. L'Iran devrait être là pour nous deux. »

En 2015 le « Geneva Summit for Human Rights and Democracy » lui a décerné le « Women's Rights Award » pour son intervention dans le combat des femmes iraniennes pour les droits humains essentiels, la liberté et l’égalité entre homme et femme[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiona Ipert, « Iran : elles luttent contre la loi islamique sur Facebook », sur Le Journal des femmes,
  2. Elina Bacchiolelli, « EN IMAGES. Les iraniennes enlèvent leur voile en symbole de liberté », sur FocuSur,
  3. Pauline Verduzier, « Des milliers d'Iraniennes se libèrent de leur voile sur Facebook », sur Le Figaro,
  4. Hélène Lisle, « Masih Alinejad, récompensée pour avoir invité les femmes à retirer leur voile », sur Le Journal des femmes,

Liens externes[modifier | modifier le code]