Mutuelle d'assurances du corps de santé français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mutuelle d'assurances du corps de santé français
logo de Mutuelle d'assurances du corps de santé français

Création 1935 (Sous la dénomination: Mutuelle confédérale des syndicats médicaux français)
Dates clés 1940 : Changement de nom pour : Mutuelle d’assurance des médecins français
1945 : Elle devient la Mutuelle du corps sanitaire français (MACSF).
Fondateurs Georges Vauzanges (et confrères)
Forme juridique Société d'assurance mutuelle
Slogan Notre engagement, c'est vous[1]
Siège social La Défense
Drapeau de France France
Direction Stéphane Dessirier
Activité Assurance
Produits Assurance, épargne, financement, prévoyance, santé
Filiales Le sou médical
Libea
Effectif 1502 en 2018
SIREN 775665631Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.macsf.fr

Volume des primes 2 032 600 k€ en 2018
Résultat net 176 344 k€ en 2018[2]

La Mutuelle d'assurances du corps de santé français (MACSF) est une société d'assurance mutuelle française créée en 1935 dont le siège social est situé à La Défense et s'affirme[pas clair] comme étant le premier assureur des professionnels de santé[3].

Historique[modifier | modifier le code]

XXe siècle[modifier | modifier le code]

L'essor de la MACSF[modifier | modifier le code]

  • 1898 : À la suite d'une médiatique procédure judiciaire intentée contre un médecin à la suite d'un accouchement, le Concours médical, déjà fondateur d'œuvres de prévoyance pour l’indemnité maladie, pour les pensions ainsi que l’Association générale, crée le Sou médical, une ligue de protection et de défense professionnelle. Il s’agissait pour chaque médecin, de donner « un sou par jour » pour assurer la défense de leurs confrères, afin que ceux-ci ne soient plus isolés devant la justice.
  • 1935 : Le un groupe de 308 médecins, membres de la Confédération des syndicats médicaux français, créent la Mutuelle confédérale des syndicats médicaux français afin de trouver des solutions aux risques assurables des médecins et de leur préparer une retraite. Le siège est à la Domus Medica au 100 bis rue du Cherche-Midi. Le premier Président en est le Dr Pierre Dibos et le premier Directeur est le Dr Astier. Le Dr Vauzanges est nommé administrateur délégué, fonction de contrôle et d'autorité morale.La distribution se fait par agents généraux commissionnés.
  • 1936 : pour faire face à son développement la mutuelle s'installe au 60 Bd de la Tour Maubourg dans un immeuble appartenant à la CSMF.
  • 1937: Le Dr Vauzanges obtient l'arrêt de la collaboration avec les agents généraux et opte pour un réseau salarié. Le chiffre d'affaires chute,
  • 1938 : Le Dr Astier démissionne, et est remplacé en mai par Mr Bois-Corjon. La mutuelle risque la faillite. Le décret de 1938 la menace d'un retrait d'agrément. La CSMF prête 100 000 Francs et la mutuelle se redresse rapidement. Face à la montée des péril les archives sont déménagées à Brive. Les services suivront en . Bois-Corjon et Vauzanges partent au front, mais Vauzanges revient rapidement et est nommé Directeur intérimaire puis Directeur début 1941.
  • 1940 : Changement de nom pour devenir la Mutuelle d’assurance des médecins français. La dissolution des syndicats par le régime de Vichy l'oblige à prendre son indépendance et de transférer son siège à Brive-la-Gaillarde. La gestion est rendue plus difficile du fait de la division du pays en deux zones.
  • 1945 : La mutuelle revient à Paris à la Domus Medica , ou se trouve le siège de la Confédération des syndicats médicaux français et de l’Ordre national des médecins. Elle compte à présent 8 000 sociétaires, s’ouvre à toutes les professions de santé et devient alors la Mutuelle du corps sanitaire français.
  • 1960 : la mutuelle fête ses 25 ans avec un chiffre d'affaires de 637 millions de francs, un ratio de frais généraux de 13,7%. Pour faire face à ce développement elle s'installe au 135 rue de Grenelle dans un nouvel immeuble mitoyen construit en copropriété avec la CSMF, grâce aux dommages de guerre.

L'émergence d'un groupe[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Pierre Daneels présent à la mutuelle depuis 1946 en devient le Directeur. Elle compte 43 300 adhérents, et 100 000 contrats (sur 143 000 libéraux de santé). Elle engage une profonde réforme administrative avec l'arrivée de l'informatique. Un accord de partenariat est signé avec le Sou médical, qui est devenu une mutuelle d'assurance spécialisée dans la couverture des risques responsabilité civile médicale et protection juridique des médecins.
  • 1968 : Création de la Mutuelle d'assurance vie des professions sanitaires (MAVPS) par un groupe de chirurgiens-dentistes membres de la Confédération nationale des syndicats dentaires et adhérents à la MACSF. L'activité est étendue à l'épargne retraite et la prévoyance. Le premier président en est le Docteur Marc André VIGNON.
  • 1973 : pour faire face à sa croissance la mutuelle emménage dans un nouvel immeuble qu'elle s'est fait construire à la place d'un ancien garage de cycles, 20 rue Brunel, dans le 17e
  • 1975 : Le cap des 100 000 sociétaires est dépassé.
  • 1985 : Les 50 ans de la mutuelle marquent l'entrée de la MACSF au classement des 50 premières sociétés d’assurance de France avec plus de 200 000 sociétaires.
  • 1987 : Pierre Daneels est remplacé par Gérard Valin le 1er janvier. Le groupe Médi -Assurance est créé et se trouve à la 22e place des assureurs français, en particulier grâce au développement de l'assurance vie.
  • 1989 : Le GSACM change de nom pour s'appeler désormais le Groupement des entreprises mutuelles d'assurance, le syndicat professionnel des mutuelles d'assurances sans intermédiaires et de leurs filiales, auquel la Macsf est adhérente.
  • 1991 : En raison de désaccords avec les conseils d'administration G Valin est révoqué en mai . Il est remplacé par Jean François Naud, jusqu'alors directeur de l'assurance vie, qui recrute 3 nouveaux collaborateurs: Michel Dupuydauby (ex AXA) pour diriger les activités d'assurance, Francis Jouannau chargé du développement et Michel Ribault Ménetière (ex groupe Monceau) comme Directeur financier. Ces quatre hommes vont marquer positivement la décennie: JF Naud par l'utilisation des moyens de communication, M Dupuydauby par la modernisation des produits et des organisations, M Ribault Ménetière par une stratégie d'investissement (en particulier obligations convertibles) génératrice de taux performants en assurance vie et de plus values considérable.
  • 1996 : En raison des besoins en capital des activités vie, les activités de la MAVPS sont dissociées et réparties entre MACSF Épargne Retraite, filiale SA chargée de l'assurance vie, et MACSF Prévoyance chargée de la prévoyance.

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Le développement du groupe[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Michel Dupuydauby est nommé Directeur Général des trois sociétés le 1er janvier.
  • 2002 : Rapprochement du Sou médical et de la MACSF. Après un bras de fer de 6 mois avec COVEA, le rapprochement a lieu en octobre avec la démission du Conseil d'administration, l'élection d'un nouveau Conseil et la nomination de Michel Dupuydauby comme Directeur Général. Un prêt de MACSF vient consolider le bilan du Sou Médical. Le groupe rentre dans les 20 premiers assureurs français, et prend la première place en ratio de solvabilité.
  • 2003 : Emménagement à la Défense. Le personnel est réparti sur 11 sites! Pour faire face à la croissance de ses effectifs (1150 dont 800 à Paris), avec l'arrivée des équipes du Sou Médical, pour améliorer la sécurité du personnel et son efficacité, le groupe se déplace sur 14 000 m2 dans un immeuble neuf : le triangle de l'Arche
  • 2004 : Le groupe accueille la Mutuelle Française des Professions de Santé, petite mutuelle de santé créée dans les années 60 à partir de sociétaires de la MACSF, qui se trouve en difficulté.
  • 2005 : Création du groupe MACSF sous forme d'une Société de Groupe d'assurance Mutuelle composé de: MACSF Assurance, MACSF Prévoyance, MACSF Epargne retraite, le Sou Médical, MFPS. Pierre François Cambon est élu président et Michel Dupuydauby est nommé Directeur Général. Jean Pierre Ansquer est nommé Directeur Général de MACSF Prévoyance et de MACSF Epargne Retraite. Michel Dupuydauby est élu président de la ROAM et membre du bureau de la FFSA.
  • 2009 : Création de Libéa sous forme d'une SA pour assurer les enfants de plus de 25 ans des sociétaires MACSF[4] et les professionnels libéraux. Acquisition de l'ensemble immobilier Triangle de l'Arche[5].
  • 2010 : la MACSF entre dans le top 30 des plus gros assureurs prévoyance en France en 2010 en accédant à la 26e place[6].
  • 2011 : Au départ de Michel Dupuydauby, en octobre Marcel Kahn est nommé directeur général du groupe MACSF. Ultérieurement il remplacera Michel Dupuydauby dans ses fonctions de président de la ROAM, membre du bureau FFSA, vice Président d'AMICE.
  • 2014 : En mai Marcel Kahn est révoqué par les conseils d'administration et Stéphane Dessirier est nommé directeur général du groupe. Marcel Kahn est démis de tous ses mandats professionnels.
  • 2017 : Fusion-absorption du Sou Médical par MACSF Assurances[7].
  • 2019 : Fusion-absorption de la MFPS par MACSF Assurances[8].

Structure et filiales[modifier | modifier le code]

Structure actuelle[modifier | modifier le code]

Groupe MACSF
Forme juridique Date de création Clientèle visée Produits commercialisés
MACSF Assurances Société d'assurance mutuelle
régie par le code des assurances
1935 Assurances IARD

Assurance responsabilité civile professionnelle

et protection juridique

Aide financière en cas de décès

Macsf Prévoyance Société d’assurance mutuelle
régie par le code des assurances
1996 Personnes physiques ou morales
dont l’activité est en relation avec la santé
Prévoyance :
Contrats emprunteur
Couvertures de prêt
Garantie des accidents de la vie
Complémentaire santé
Macsf Épargne Retraite Société anonyme
régie par le code des assurances
1996 Contrats d'assurance-vie

Produits d'épargne-retraite (Madelin, PERP, PER)

Macsf Financement Société anonyme à Directoire
& Conseil de surveillance
1988 Crédit-bail
Location avec option d'achat
Crédits
Libéa Société anonyme
régie par le Code des assurances
2009 Professions libérales
Enfants de sociétaires MACSF
Personnes n'exerçant plus d'activité médicale
L'ensemble des produits MACSF
MACSF Ré Société anonyme de droit luxembourgeois 2008 Réassurance


La solidarité financière et la coordination entre les entités du groupe sont assurées par la SGAM MACSF, créée en 2005.

Le groupe comprend également diverses filiales immobilières (gestion du siège du groupe, gestion de résidences étudiantes, résidences services séniors...)[9].

Anciennes filiales[modifier | modifier le code]

  • Le Sou Médical : société médicale d'assurances foncée en 1897 et spécialisée en assurance responsabilité civile professionnelle, absorbée en 2017 par MACSF Assurances[7]
  • Mutuelle française des professions de santé (MFPS) : mutuelle de santé fondée en 2004 et spécialisée dans les assurances santé et prévoyance pour les professionnels de santé salariés ou hospitaliers, absorbée en 2019 par MACSF Assurances[8].

Syndicats professionnels[modifier | modifier le code]

La Macsf est adhérente aux organisations sectorielles suivantes :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.macsf.fr/file/docficsite/pj/db/d3/49/e3/macsf_cp_identite1430688381382460364.pdf
  2. rapport annuel
  3. http://www.macsf.fr/nous-connaitre/les-societes-du-groupe-macsf.html
  4. ESTELLE DURAND, « Libéa prend ses marques », sur argusdelassurance.com, L'Argus de l'Assurance, (consulté le ).
  5. ESTELLE DURAND, « MACSF s’offre un grand cru bordelais », sur argusdelassurance.com, L'Argus de l'Assurance, (consulté le ).
  6. Isabelle Danton, « Le top 30 de la prévoyance 2011 », sur argusdelassurance.com, L'Argus de l'Assurance, (consulté le ).
  7. a et b « Décision n° 2017-C-48 du 12 octobre 2017 portant approbation du transfert, par voie de fusion-absorption, du portefeuille de contrats d'une société d'assurance », sur Légifrance, (consulté le )
  8. a et b « Décision n° 2019-C-57 du 15 novembre 2019 portant approbation du transfert, par voie de fusion-absorption, du portefeuille d'opérations d'une mutuelle », sur legifrance.gouv.fr (consulté le )
  9. « Rapport sur la solvabilité et la situation financière 2018 », sur macsf.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative aux organisationsVoir et modifier les données sur Wikidata :