Mussaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mussaurus patagonicus

Mussaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Squelette fossile d'un spécimen juvénile de Mussaurus patagonicus.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha
Clade  Plateosauria
Clade  Massopoda
Clade  Anchisauria
Clade  Sauropodifomes

Genre

 Mussaurus
Bonaparte & Vince, 1979

Nom binominal

 Mussaurus patagonicus
Bonaparte & Vince, 1979

Mussaurus est un genre éteint de dinosaures sauropodomorphes du Trias supérieur (environ 215 millions d'années) d'Argentine. Le genre comprend une unique espèce, Mussaurus patagonicus[1],[2].

Découvertes[modifier | modifier le code]

Des fossiles d'individus juvéniles et infantiles de Mussaurus ont été découverts dans la formation géologique d'El Tranquilo par une expédition menée par José Bonaparte pendant les années 1970. Cette équipe a trouvé des œufs fossilisés et les nouveau-nés, qui a permis de mieux comprendre les stratégies de reproduction de Mussaurus et d'autres dinosaures prosauropodes[3]. Les premiers spécimens adultes de Mussaurus ont été décrits en 2013. Certains de ces derniers avaient été décrits en 1980 et initialement attribués au genre Plateosaurus[1].

Des spécimens de Mussaurus ont été trouvés en association avec des nids qui sont censés contenir plusieurs œufs chacun. Les squelettes de Mussaurus infantiles sont de petite taille, seulement 15 centimètres de long en excluant la queue, mais leur longueur totale varie de 20 à 37 centimètres. Les individus juvéniles se distinguent des adultes dans leurs proportions en plus de la taille et de la masse. Comme il est courant pour les dinosaures, les Mussaurus juvéniles ont de grands crânes à museau court et de grands yeux[3].

Début 2017, des œufs de dinosaures, de la famille des Mussaurus, vieux de 200 millions d'années sont scannés par l'European Synchrotron Radiation Facility de Grenoble afin de découvrir les raisons de l'augmentation spectaculaire de la taille de cette espèce au fil du temps. D'une taille de 37 centimètres, les descendants de ces individus sont devenus 100 millions d'années plus tard, des animaux pesant plusieurs dizaines de tonnes. Découverts dans le désert de Patagonie en Argentine au début des années 2000, les œufs sont scannés durant quatre jours et quatre nuits afin de percer cette énigme de la nature[4]. Cependant l'analyse des volumineux résultats obtenus demandera plusieurs années de recherche.

Classification[modifier | modifier le code]

Avant la découverte de spécimens adultes de Mussaurus, la position phylogénétique de ce taxon était difficile à établir. Les fossiles d'individus infantiles et juvéniles sont connus pour montrer des caractères plus basaux que les spécimens adultes du même taxon. En outre, le spécimen sub-adulte et les trois spécimens adultes attribués à Mussaurus sont plus complets que ceux précédemment découverts.

Une analyse cladistique de sauropodomorphes basaux a été effectuée par Otero et Pol en 2013[1] pour évaluer les relations phylogénétiques de Mussaurus, en n'incluant que les informations tirées des spécimens adultes. Cette analyse a été précisée en 2015 par Alejandro Otero et ses collègues en 2015[5]. Leur cladogramme ci-dessous, simplifiée par rapport leur analyse, montre la position de Mussaurus parmi les Plateosauria :

 Plateosauria 

Ruehleia


 Plateosauridae 

Unaysaurus



Plateosaurus



Massopoda
Riojasauridae

Eucnemesaurus



Riojasaurus





Sarahsaurus



Massospondylidae


Lufengosaurus



Glacialisaurus



Coloradisaurus





Massospondylus




Adeopapposaurus



Leyesaurus







Jingshanosaurus




Yunnanosaurus




Seitaad


Anchisauria

Anchisaurus


Sauropodiformes

Mussaurus




Aardonyx



Leonerasaurus



Sefapanosaurus




Melanorosaurus



Sauropoda













Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) A. Otero et D. Pol, « Postcranial anatomy and phylogenetic relationships of Mussaurus patagonicus (Dinosauria, Sauropodomorpha) », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 33, no 5,‎ , p. 1138 (DOI 10.1080/02724634.2013.769444)
  2. (es) J. F. Bonaparte et M. Vince, « El hallazgo del primer nido de dinosaurios triasicos, (Saurischia, Prosauropoda), Triasico Superior de Patagonia, Argentina [The discovery of the first nest of Triassic dinosaurs (Saurischia, Prosauropoda,) from the Upper Triassic of Patagonia, Argentina] », Ameghiniana, vol. 16, nos 1-2,‎ , p. 173-182.
  3. a et b (en) Peter Dodson, Brooks Britt, Kenneth Carpenter, Catherine A. Forster, David D. Gillette, Mark A. Norell, George Olshevsky, J. Michael Parrish et David B. Weishampel, The Age of Dinosaurs, Publications International, LTD, (ISBN 978-0-7853-0443-2), p. 40.
  4. lepoint.fr du 7 mars 2017, Comment le petit dinosaure deviendra gigantesque.
  5. (en) Alejandro Otero, Emil Krupandan, Diego Pol, Anusuya Chinsamy et Jonah Choiniere, « A new basal sauropodiform from South Africa and the phylogenetic relationships of basal sauropodomorphs », Zoological Journal of the Linnean Society, vol. 174, no 3,‎ , p. 589 (DOI 10.1111/zoj.12247)