Musique publicitaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La musique publicitaire désigne l'utilisation d'œuvres musicales dans des publicités sur des supports audio-visuels. Les œuvres en question sont en général, soit créées pour les besoins du spot publicitaire, pour le marketing de la marque (composition originale), soit composées indépendamment mais réutilisées pour différentes raisons (synchronisation). Toutefois, certains spécialistes montrent que l'essentiel de la musique publicitaire ne rentre complètement ni dans une catégorie, ni dans l'autre, mais présentent plutôt des formats hybrides empruntant à la fois à l'une et à l'autre[1].

Si on trouve la trace de chansonnettes à caractère commercial dans les rengaines que les crieurs des rues et les marchands chantaient sur les divers marchés pour inciter à l'achat de leurs marchandises[2], la « musique de publicité » moderne apparaît, en France, avec les premiers médias de communication de masse et notamment la radio[3]. Dans les années 1930, les régies publicitaires étaient intégrées comme service aux radios qui employaient quelquefois des compositeurs et auteurs célèbres à cet effet (le poète Robert Desnos, par exemple ou le musicien Charles Trénet)[1]. C'est à partir de la démocratisation de la publicité télévisuelle que des sociétés de production spécialisées ont été créées pour produire les bandes sonores des écrans publicitaires. La société 15-30-45 (aujourd'hui 15-30 Music) est la seule société qui subsiste encore de cette époque, à côté de sociétés de production plus récentes comme Attention O Chien ou The et, à l'étranger, des groupes et studios tels que Immediate Music, Two Steps from Hell ou Audiomachine spécialisés dans la composition de morceaux destinés à être utilisés dans des bandes-annonces de films ou jeux vidéo.

Traversant une période de crise, les maisons de disques ont, depuis le milieu des années 1990, créé des départements spécialisés pour la vente de licences de synchronisation des divers titres de leur catalogue, afin de bénéficier de revenus dérivés de la musique[4].

Les œuvres musicales publicitaires font l'objet de diverses récompenses nationales et internationales comme :

  • Prix de la Sacem de la Meilleure œuvre musicale publicitaire ;
  • Prix des Coups de cœur musique de pub ;
  • Golden Trailer Award de la Meilleure musique (Best music).

Les sites MusiqueDePub.TV et Musique-pub.com répertorient les bandes sons préexistantes (commercialisées) des spots de publicité diffusés sur les chaînes de télévision françaises de 1970 à nos jours.

  1. a et b Christophe Magis, La musique et la publicité : les logiques socio-économiques et musicales des mutations des industries culturelles (ISBN 9782849342091, OCLC 939486008, présentation en ligne)
  2. Jean-Rémy Julien, Musique et publicité : du cri de Paris-- aux messages publicitaires radiophoniques et télévisés, Flammarion, (ISBN 9782080662927, OCLC 21149442, présentation en ligne)
  3. Cécile Méadel, Histoire de la radio des annés trente : du sans-filiste à l'auditeur, Anthropos/INA, (ISBN 9782717826265, OCLC 884554321, présentation en ligne)
  4. « Musique et publicité : les enjeux de la synchronisation », sur InaGlobal, (consulté le 17 mai 2017)