Musique liturgique russe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'expression musique liturgique russe correspond à la tradition musicale de l'Église orthodoxe russe. Cette tradition commence avec l'importation de la musique religieuse de l'Empire byzantin lors de la conversion de Rus' de Kiev à l'orthodoxie en 988[1].

Origines[modifier | modifier le code]

Quand le Prince Vladimir de Kiev se convertit au christianisme orthodoxe, le centre musical du monde orthodoxe est le Mont Athos[réf. nécessaire]. Des moines venus de toute l'Europe de l'Est et de Byzance se rendaient au Mont Athos pour se former musicalement et apprendre le chant orthodoxe[2]. Au mont Athos, les moines russes apprenaient la notation neumatique byzantine pour le chant, qu'ils ont rapidement adoptée et ramenée avec eux en Russie[réf. nécessaire]. Ce chant byzantin évolue rapidement en un style russe autonome, le chant Znamenny[3]. Cette nouvelle façon de chanter s'épanouit et se propage vers le nord (Novgorod principalement) et le sud-ouest[réf. nécessaire].

Du sac de Kiev en 1240 et à l'occupation subséquente de la Rus' par les Mongols jusqu'à leur expulsion en 1480, on a peu de sources concernant la musique russe[4], mais des documents existent et montrent peu de changement dans le chant Znamenny, excepté de petits changements de notation[réf. nécessaire].

Développement[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Joan L. Roccasalvo, The Znamenny Chant. The Musical Quarterly, Vol. 74, No. 2 (1990), p. 217-241
  2. Joan L. Roccasalvo, The Znamenny Chant. The Musical Quarterly, Vol. 74, No. 2 (1990), p. 217-241, page 218
  3. Alfred J. Swan, The Znamenny Chant of the Russian Church--Part I. The Musical Quarterly, Vol. 26, No. 2 (1940), p. 232-243, page 232
  4. Joan L. Roccasalvo, La znamenny Chant. Le Musical Quarterly, Vol. 74, no 2 (1990), p. 217-241 page 219

Article connexe[modifier | modifier le code]