Museo Nacional de Artes Visuales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Museo Nacional de Artes Visuales
BMR parquerodo13@0.jpg
Façade du musée avec jardin frontal.
Informations générales
Site web
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Julio Herrera y Reissig esq. Tomás Giribaldi, s/n, 11300
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Uruguay

(Voir situation sur carte : Uruguay)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Montevideo

(Voir situation sur carte : Montevideo)
Point carte.svg

Le Museo Nacional de Artes Visuales (MNAV, en français : musée national des arts visuels) héberge à Montevideo (Uruguay) la plus grande collection publique de peinture, gravure et sculpture du pays. Dépendant du ministère de l'Éducation et de la Culture (es), sa mission est la diffusion, la préservation, la recherche et la promotion de l'art et de son histoire.

Elle propose une exposition permanente d'une sélection des maîtres de l'art uruguayen et organise des expositions temporaires de son patrimoine. Il reçoit également d'importantes expositions internationales itinérantes, et expose les sélections et prix des salons nationaux, ainsi que des projets actuels d'artistes contemporains en activité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Photographie de 1916 : la plaza de deportes no 3, avec le musée au fond.

Le musée a été créé par la loi 3.932 du et a d'abord été appelé Museo de Bellas Artes (« musée des beaux-arts »). Il a d'abord fonctionné dans l'aile gauche du Teatro Solís (es) ; l'année suivante, il déménage dans un pavillon construit à la fin du XIXe siècle dans le parc Rodó (en), où il se trouve actuellement[1].

Son édifice a subi plusieurs réformes et a été fermé pendant dix ans entre 1952 et 1962[1]. La plus importante réforme a eu lieu dans les années 1970, sous la direction de l'architecte argentin Clorindo Testa. En 1986, une nouvelle salle est construite au premier étage dans des conditions techniques plus modernes ; elle accueille des expositions temporelles. Dans les années 1990, le paysagiste Leandro Silva Delgado (es) et l'architecte Fernando Fabiano créent le jardin frontal[1],[2].

Directeurs[modifier | modifier le code]

Salles[modifier | modifier le code]

  • Salle 1, rez-de-chaussée (152 m2)
  • Salle 2, rez-de-chaussée (1 015 m2)
  • Salle 3, premier étage (110 m2)
  • Salle 4, premier étage (634 m2, sans compter l'ouverture centrale qui communique avec le rez-de-chaussée)
  • Salle 5, premier étage (570 m2)
  • Salle de conférences, rez-de-chaussée, avec une capacité de 174 places.
  • Bibliothèque, rez-de-chaussée, compte plus de 7 000 volumes[3]
  • Jardin, avec des sculptures de Rimer Cardillo (es), Octavio Podestá (es) et Joaquín Torres García.

Collection et activités[modifier | modifier le code]

La collection du musée compte plus de 6 000 œuvres, principalement d'artistes uruguayens, parmi lesquels Rafael Barradas, Joaquín Torres García, José Cuneo Perinetti (es), Carlos Federico Sáez (es), Pedro Figari et Juan Manuel Blanes[4].

Le musée possède également des œuvres d'importants artistes étrangers comme Pablo Picasso, Paul Klee, Francisco de Goya, Eduardo Rosales et Pablo Serrano[4].

En plus des expositions de ses collections, le musée reçoit également d'importantes expositions internationales itinérantes, et expose les sélections et prix des salons nationaux, ainsi que des projets actuels d'artistes contemporains en activité[5],[6],[7],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (es) « Historia », sur Museo Nacional de Artes Visuales.
  2. (es) « Jardín », sur Museo Nacional de Artes Visuales.
  3. « Biblioteca », sur Museo Nacional de Artes Visuales.
  4. a et b « Colección », sur Museo Nacional de Artes Visuales.
  5. (es) « Misión », sur Museo Nacional de Artes Visuales.
  6. (es) « Museo Nacional de Artes Visuales », sur museos.gub.uy.
  7. (es) Nelson Di Maggio, Artes Visuales en Uruguay: diccionario crítico, Montevideo, (ISBN 978-9974-99-156-9).
  8. (es) Museo Nacional de Artes Visuales.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]