MuseScore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
MuseScore
Description de l'image MuseScore logo.svg.
Description de cette image, également commentée ci-après
MuseScore 3.5.0 en mode sombre, avec les palettes, l'inspecteur et le clavier.
Informations
Développé par Werner Schweer
Première version
Dernière version 3.5.0 ()
Version avancée 3.5 beta ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/musescore/MuseScoreVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C++ et QtVoir et modifier les données sur Wikidata
Interface QtVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Microsoft Windows, macOS et LinuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement DragonFlyBSD, FreeBSD, Linux Mac OS X, OpenBSD, Windows
Formats lus MusicXML, Standard MIDI File (d), MuseData (en), Capella, Band-in-a-Box (en), Overture (en), Guitar Pro (d), Guitar Pro 3 (d), Guitar Pro 4 (d), Guitar Pro 5 (d), Guitar Pro 6 (d), Guitar Pro 7 (d), Power Tab (d), compressed MusicXML (d), MuseScore format (d) et Uncompressed MuseScore format (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formats écrits Portable Document Format, Portable Network Graphics, SVG, Waveform Audio File Format, MPEG-1/2 Audio Layer 3, Native FLAC (d), Vorbis, MusicXML, Standard MIDI File (d), compressed MusicXML (d), MuseScore format (d) et Uncompressed MuseScore format (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Langues Une soixantaine, dont français, anglais (R.U./É.U.), allemand, arabe, chinois (simpl/trad), danois, espagnol, espéranto, finnois, galicien, hindi, italien, japonais, mongol, néerlandais, norvégien, portugais (Portugal/Brésil), persan, russe, suédois, turc, ukrainien
Type Logiciel de notation musicale (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNU version 2Voir et modifier les données sur Wikidata
Documentation musescore.org/handbookVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web musescore.org

MuseScore est un éditeur de partitions musicales WYSIWYG complet pour Linux, Windows et Mac OS X. C'est un logiciel libre, publié sous licence GNU GPL.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Partition formatée avec MuseScore.

MuseScore supporte la lecture audio de la partition ainsi que l'import et l'export de fichiers dans différents formats, dont MusicXML et MIDI standard, ainsi que le rendu audio de la musique avec des fontes sonores.

Le programme comporte une interface qui permet la saisie des notes via le dispositif de pointage (souris ou autre), des raccourcis clavier, ou bien une entrée MIDI, de la même façon que les éditeurs de partitions commerciaux populaires, comme Finale et Sibelius. La notation pour batterie et percussions, et la notation des doigtés sont également supportées. L'impression est possible directement depuis le programme.

Il bénéficie d’une vaste communauté d’utilisateurs très actifs qui partagent gratuitement, notamment sur le site du logiciel, de nombreuses partitions et font profiter les nouveaux venus de leur expérience.

La pianiste Kimiko Douglass-Ishizaka jouant les Variations Goldberg lors du Classical:NEXT 2012, où l'on peut voir à l'écran les notes défiler sur MuseScore en même temps qu'elles sont jouées au piano.

La partition des Variations Goldberg de Johann Sebastian Bach du projet Open Goldberg Variations a été conçue sur MuseScore[2].

MuseScore 4[modifier | modifier le code]

MuseScore 4 devrait être une grande évolution dans l'histoire du logiciel, passant de la notation musicale à la production de fichiers audio de qualité. Il proposera de rendre plus visible et facilement accessible les bibliothèques de SoundFonts et extensions, car les utilisateurs ignoraient souvent leur existence dans les versions précédentes[réf. nécessaire].

L'interface visuelle est revue en profondeur pour correspondre aux interfaces modernes de stations de travail audio, et faciliter l'accès aux différentes palettes d'outils. Le piano roll comporte un séquenceur synchronisé avec le contenu de la partition, et permettant de paramétrer finement les différents aspects de la composition, à la manière d'un séquenceur.

Les sauvegardes des partitions seront possibles localement ou en ligne. Le logiciel s'orientera vers la possibilité de partager et modifier des partitions depuis plusieurs postes de travail distants, afin de faciliter par exemple le travail entre enseignant et étudiant en composition musicale. Le nouveau moteur audio supporte également les plugins VST[3].

Formats supportés[modifier | modifier le code]

MuseScore peut importer un grand nombre de formats différents, en particulier le MIDI et MusicXML, ainsi que le format de capella (cap) et de Band-in-a-Box (en). Il peut générer la partition en PDF, SVG ou PNG, et peut même exporter la partition dans un fichier compatible avec Lilypond que l'on peut, par la suite, modifier pour un rendu encore meilleur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Sabatella, Thomas Bonte, Nicolas Froment, Werner Schweer et Sylvain Kuntzmann, Maîtriser MuseScore, MuseScore BVBA, , 422 p. (ISBN 978-1-5191-4140-8, OCLC 945567110)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :