Muscle quadriceps fémoral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Muscle quadriceps fémoral
Quadfem.jpg
Terminaison
Tubérosité tibiale (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Artère
Nerf
Antagoniste
Identifiants
Nom latin
M. quadriceps femorisVoir et modifier les données sur Wikidata
MeSH
D052097Voir et modifier les données sur Wikidata
TA98
A04.7.02.017Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
2613Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
22428Voir et modifier les données sur Wikidata
Les muscles de la face antérieure de la cuisse (le muscle vaste intermédiaire, est non visible).
Quadriceps fémoral, avec les 4 muscles de différentes couleurs :
Droit fémoral : bleu
Vaste latéral : jaune
Vaste médial : rouge
Vaste intermédiaire : vert
Actions du quadriceps : fléchissement et extension

Le muscle quadriceps fémoral (ou quadriceps crural auparavant, ou plus simplement quadriceps) est le muscle le plus volumineux du corps humain. C'est lui qui supporte en grande partie le poids du corps, et permet de se déplacer. Il se situe dans la loge antérieure de la cuisse. Son nom vient de sa structure et de ses quatre ventres musculaires. Il est attaché à la patella.

Insertions hautes[modifier | modifier le code]

Insertions basses[modifier | modifier le code]

Le tendon patellaire termine l'insertion du quadriceps sur la face antérieure des plateaux tibiaux et ce par l'intermédiaire de la patella qui sert de poulie dans la trochlée fémorale.

Actions[modifier | modifier le code]

  • Extenseur de la jambe sur la cuisse (articulation du genou) si tronc fixé
  • Fléchisseur de la cuisse sur le bassin (articulation de la hanche) par le droit fémoral
  • Antéverseur du bassin et crée le recurvatum du genou si membre fixé.

Innervation[modifier | modifier le code]

Par les différentes branches du nerf du quadriceps, lui-même branche terminale motrice pure du nerf fémoral, issu du plexus lombaire.

Pathologies[modifier | modifier le code]

Culture physique[modifier | modifier le code]

Les quadriceps interviennent comme muscles moteurs ou synergiques dans l'exercice du soulevé de terre, de la presse à cuisses et de la flexion sur jambes (aussi appelé squat)[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Vastus medialis anatomy », sur verywellhealth.com (consulté le )
  2. Marc Vouillot. La Force Athlétique. Éd. Chiron, 2008, pages 121 et 193. (ISBN 978-2702709825)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]