Muséum suédois d'histoire naturelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée national d’histoire naturelle
Naturhistoriska riksmuseet.JPG
Informations générales
Visiteurs par an
330 211 (2009) [1]
Site web
Collections
Collections
Histoire naturelle
Bâtiment
Architecte
Axel Anderberg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Protection
Governmental listed building complex (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Frescativägen 40, Stockholm
Coordonnées
Localisation sur la carte de Stockholm
voir sur la carte de Stockholm
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Suède
voir sur la carte de Suède
Red pog.svg

Le Muséum suédois d'histoire naturelle (en suédois : Naturhistoriska riksmuseet) situé à Stockholm, a été fondé en 1819 par l'Académie royale des sciences de Suède et reçoit des collections rassemblées par l'Académie depuis sa fondation en 1739. Celles-ci ont été ouvertes au public, pour la première fois, en 1786. Le Muséum est séparé de l'Académie en 1965.

L'un des premiers conservateurs des collections de l'Académie fut Anders Sparrman (1748-1820), étudiant de Carl von Linné (1707-1778) et ayant participé aux voyages du capitaine James Cook (1728-1779). Un autre nom important dans l'histoire de ces collections est le zoologue, le paléontologiste et archéologue Sven Nilsson (1787-1883) durant ses fonctions de conservateur de 1828 à 1831 et avant son départ au poste de professeur à l'université de Lund, celui-ci organise les collections zoologiques jusque-là accumulées sans ordre. Les collections sont estimées abriter neuf millions de spécimens en botanique, en zoologie et en paléontologie.

Les bâtiments actuels, situés à Frescati, au nord de Stockholm (district d'Östermalm), sont dus à l'architecte Axel Anderberg (1860-1937) et furent terminés en 1916. Le principal campus de l'université de Stockholm fut plus tard construit à proximité.

Département d'entomologie[modifier | modifier le code]

Les collections les plus anciennes remontent au début du XVIIIe siècle avec les collections pionnières de Carl Alexander Clerck (v. 1710-1765), Charles de Géer (1720-1778) et de Carl von Linné (1707-1778). L'apport le plus important est le legs, en 1819 de 8 600 espèces par Gustav von Paykull (1757-1826). Aujourd'hui, on estime que les collections d'insectes, d'arachnides et de myriapodes contiennent 2,5 millions de spécimens.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Besökutveckling och Tillgänglighet för museer 2009 », sur Kulturrådet (consulté le 5 décembre 2010)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :