Musée suisse de la marionnette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Musée suisse de la marionnette
Musée suisse de la Marionnette 2016.jpg
Musée suisse de la Marionnette de Fribourg, en 2016.
Informations générales
Ouverture
Visiteurs par an
2 500 à 3 000 (2011)
Site web
Collections
Collections
Nombre d'objets
3 500
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Derrière-les-Jardins 2, CH-1701 Fribourg
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

(Voir situation sur carte : canton de Fribourg)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Point carte.svg

Le Musée suisse de la marionnette est un musée consacré à la marionnette, situé à Fribourg, en Suisse.

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée a été fondé en 1985 par Jean Bindschedler et Marie-José Aebi[1]. Jean Bindschedler, peintre, sculpteur et créateur de marionnettes, a beaucoup voyagé à travers les continents pour constituer une collection de marionnettes du monde entier[2].

Le musée entreprend d'importants travaux de rénovation en 2006, avec le soutien financier à hauteur de 300 000 francs suisses par la Loterie Romande[3].

Après plusieurs années en tant que conservatrice du musée, Mares Jans quitte ses fonctions en 2012 et fait place à Evelyne Rotzetta pour la direction artistique et Martine Jeanbourquin pour l'administration[4].

Le budget annuel du musée s'élève à 50 000 francs suisses en 2012[4].

Collections[modifier | modifier le code]

Le musée regorge de marionnettes historiques ou contemporaines de toutes techniques ainsi que des décors et accessoires correspondants à différentes cultures d'Europe, d'Asie et d'Afrique en particulier.

Le musée possède une collection riche de 3 500 pièces[4]. Choisies avec soin, elles constituent un ensemble remarquable et unique en Suisse : marionnettes indiennes (d'Inde du Sud ou d'Indonésie), masques, ombres et théâtres de papier, poupées à tiges, à gaine ou à fils, animaux, mendiants, vieillards, enfants, princes ou princesses.

Expositions temporaires[modifier | modifier le code]

En 2012, la collection du marionnettiste bâlois Gustav Gysin est exposée temporairement[4].

Fin 2014, le théâtre national des marionnettes de Saint-Pétersboug présente à Fribourg l'exposition « Le monde magique des marionnettes russes »[5].

En 2015, les festivités accompagnant les 30 ans du musée inaugurent une exposition des Babibouchettes en présence de leur créateur, Jean-Claude Issenmann[1].

Divers[modifier | modifier le code]

Le musée organise des ateliers de fabrication de marionnettes pour enfants et adultes. Un café-théâtre est à la disposition des visiteurs et du public[6]. Il existe une Association des Amis du Musée des Marionnettes de Fribourg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b PG, « Le musée de la marionnette en fête pour ses 30 ans », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  2. Kessava Packiry, « Jean Bindschedler l'Africain », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  3. Elisabeth Haas, « Fermeture due à des travaux », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  4. a b c et d Pierre Köstinger, « Petits nouveaux en carton-pâte », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  5. Matthieu de Dardel, « La Russie s’invite au Musée de la marionnette », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  6. Florence van Hove, « Ça va bouger au café des Marionnettes », La Liberté,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]