Musée national du tapis (Bakou)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Musée national du tapis.
Musée national du tapis
Azerbaijani carpets in Museum of Azerbaijani carpet 2.JPG
Informations générales
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Azerbaïdjan, Bakou, AZ 1001, Neftçilər prospekti, 123 A

Le musée national du tapis et d’art populaire et appliqué azerbaïdjanais (en azéri : Azərbaycan dövlət xalçaçılıq və xalq tətbiqi sənəti muzeyi) - Le Musée national du Tapis et d’art populaire et appliqué du nom de Latif Kerimov est fondé en 1967. Il est situé au centre de Bakou, en face du boulevard maritime. C’est le premier musée du tapis au monde.

Objectifs principaux[modifier | modifier le code]

Le tissage de tapis est un des anciens types d’arts décoratif et appliqué d’Azerbaïdjan. Les données des recherches archéologiques, menées sur le territoire de l’Azerbaïdjan témoignent, que l’art de tissage de tapis a été engendré en Azerbaïdjan encore dans l’Antiquité. Le Musée du tapis mène un grand travail difficile pour faire connaître l’héritage national culturel au moyen d’expositions, conférences, symposium internationaux et d’autres activités.

Description du musée[modifier | modifier le code]

Dans le Musée du Tapis et d’art populaire et appliqué azerbaïdjanais sont conservés de précieux objets historiques et les œuvres d’art de Gouba, Gabala, Chirvan, Gazakh, Tabriz, Erivan, Gandja, Shaki et d’autres ville et régions. Ces objets couvrent l’histoire de l'Azerbaïdjan de plusieurs siècles. Ce sont des monuments archéologiques, remontant à l’époque de bronze (objets noirs de bronze et de céramique), poterie de faïence du XIIe siècle, broderie d'art et habit traditionnel du XIXe siècle. Il y a des articles métalliques, de bois, de verre, ainsi que la bijouterie. Mais, l’exposition principale du musée consiste des tapis et des articles de tapis avec des sujets, liés à l’artisanat populaire. Ce sont des tapis à poils (khaltcha, khali, guebe), des tapis sans poils (palas, kilim, tchetchim, sumakh, chedde, varni, zili). On faisait des objets divers de tapis : khurdjun, tchul (espèces de sac) et d’autres. Au total, le musée comprend près d’un million de petits et grands objets de tapis. Le tapis « Khili –buta » à ornement national, représentant un motif en forme de goutte, a été tissé à Karabakh au Xe siècle[1].

Histoire du musée[modifier | modifier le code]

Le musée a été fondé en 1967. Son inauguration officielle s’est tenue en 1972. Les premiers temps, il était situé dans la vieille ville, dans le bâtiment de la mosquée Djuma. Au début des années 1990, le musée a déménagé dans l’immeuble du Centre des musées, sur l’avenue Neftchilar. La cérémonie de pose de la première pierre du nouveau musée du tapis a eu lieu le 17 mai 2008, à laquelle ont participé le Président d’Azerbaïdjan Ilham Aliyev et le directeur général de l’UNESCO, Kōichirō Matsuura. Le nouveau bâtiment du musée a été construit en forme du tapis roulé[2]. Faits intéressants La collection du musée a été exposée dans plus de 50 pays du monde. Ce sont les pays d’Europe : Grande-Bretagne, Portugal, Pays-Bas, Espagne, Italie, France et les pays d’Asie : Inde, Iran, Israël, Turquie ; les pays de l’ex-URSS, Cuba, les États-Unis et beaucoup d’autres. Il existe un film documentaire sur l’histoire du musée du tapis[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]