Musée historique de Villèle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villèle.
Musée historique de Villèle
Vue du bâtiment principal du musée de Villèle
Vue du bâtiment principal du musée de Villèle
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Saint-Paul
Adresse Villèle
Coordonnées 21° 03′ 21,5″ sud, 55° 15′ 49,5″ est
Informations générales
Collections Mobilier et objets du quotidien

Géolocalisation sur la carte : La Réunion

(Voir situation sur carte : La Réunion)
Musée historique de Villèle

Le musée historique de Villèle est un musée d'histoire de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français dans l'océan Indien. Situé dans les hauteurs de Saint-Paul en un lieu-dit appelé Villèle, il est établi dans une grande demeure où vécut Madame Desbassayns, grand propriétaire terrien et esclavagiste de l'histoire de l'île à l'époque où elle s'appelait encore Bourbon et n'était qu'une colonie française. Les collections de cet établissement géré par le Département de La Réunion comprennent le mobilier ainsi que de nombreux objets du quotidien d'autrefois. La visite inclut les bâtiments annexes, répartis dans un domaine de plus de dix hectares, le domaine de Villèle, protégé aux Monuments historiques. Ceci comprend la chapelle Pointue, l'ancien hôpital d'esclaves et l'ancienne cuisine, qui dispose de gigantesques fourneaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hôpital des esclaves

Le Musée de Villèle est inauguré en 1976 et est le premier musée créé après la départementalisation de l'île[1]. Le musée est entré dans une longue période de travaux à compter de la fin de l'année 2007. Il s'agit d'améliorer la sécurité du bâtiment et de réduire le vandalisme dont il a déjà été frappé. Une signalétique améliorant l'itinéraire des visiteurs doit également être mise en place par la même occasion, et cette dernière concernera aussi l'ancienne usine sucrière que l'on trouve sur le site[2].

En , Jean Barbier est le conservateur du musée[2].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]