Musée du santon Marcel Carbonel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée du santon
Marcel Carbonel
Vue de l'intérieur du musée Marcel Carbonel
Vue de l'intérieur du musée Marcel Carbonel
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Marseille
Adresse 49 rue Neuve Sainte Catherine 13007 Marseille
Coordonnées 43° 17′ 29″ nord, 5° 22′ 01″ est
Informations générales
Date d’inauguration
Conservateur Philippe Renoux-Carbonel
Nombre d’œuvres 2 421 en exposition,
environ 4 500 au total.

Géolocalisation sur la carte : Marseille

(Voir situation sur carte : Marseille)
Musée du santonMarcel Carbonel

Le musée du santon Marcel Carbonel, ouvert à Marseille en 1997, rassemble la collection du santonnier Marcel Carbonel.

Historique[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière, Marcel Carbonel effectue de nombreux voyage en Europe et ne cesse d'acquérir tout ce qui peut toucher à la Nativité, aux santons et aux figurines suivant un précepte bien établi : l'originalité des créations. Dans le même temps, il collectionne à peu près tous les santons que fabriquent ses confrères en suivant toujours le même précepte. Sa collection privée est constituée de pièces originales faites d'argile (cuite ou crue), papiers mâchés, bois sculpté et précieux, verre filé de Murano, plâtre (tel que les santibelli[réf. souhaitée]), céramique, porcelaine, polychrome, maïs, liège, tissus (santons habillés).

En 1997, cette collection est mise en valeur au travers d'un musée[1] permettant aux visiteurs d'explorer cet artisanat.

Présentation du musée[modifier | modifier le code]

Moule de Jean-Louis Lagnel (1764-1822)

De la collection privée de Marcel Carbonel de plus de quatre mille cinq cents pièces, seules 2 421 pièces sont exposées.

Sont exposés également deux concours de Meilleurs ouvriers de France (le sien et celui d'Émilie Puccinelli-Meunier[2]), une collection de moules en plâtre de Jean-Louis Lagnel et de Auguste Pellegrini[réf. souhaitée], statuaire Marseillais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]