Musée des médias Rupriikki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Musée des médias Rupriikki
Mediamuseo Rupriikki
Rupriikki Media Museum at the Finlayson Area, Tampere, 3.jpg
Informations générales
Ouverture
2003
Visiteurs par an
25 900Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Museokeskus Vapriikki
Alaverstaanraitti 5, 33101 Tampere
Coordonnées

Le Musée des médias Rupriikki (finnois : Mediamuseo Rupriikki) est un musée d’histoire consacré à la communication de masse. Il est installé dans le Centre Vapriikki des Musées dans le quartier de Tampella à Tampere, en Finlande[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le musée est créé en 2001, par la collaboration de la ville de Tampere, l’université de Tampere, l’entreprise de télécommunications Elisa et le journal Aamulehti, et ouvre au public en 2003[2].

Expositions[modifier | modifier le code]

Le musée propose des expositions sur le journalisme et l’histoire d'Internet, et ses collections incluent des téléphones mobiles, récepteurs radio, téléphones, ordinateurs et des pièces sur la presse écrite[3]. Le musée a une exposition permanente sur l’histoire de la communication de masse[3]. Elle est divisée en sections thématiques. La section informatique explore trois utilisations distinctes de l’informatique (travail, vie quotidienne et jeu) et a été réalisée en collaboration avec le département de recherche sur les hypermédias de l’université de Tampere[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Musée des médias Rupriikki
  2. a et b John Impagliazzo, Timo Järvi et Petri Paju, History of Nordic Computing 2: Second IFIP WG 9.7 Conference, HiNC 2, Turku, Finland, August 21-23, 2007, Revised Selected Papers, Springer, , 305–306 p. (ISBN 978-3-642-03756-6, lire en ligne)
  3. a et b (en) « Rupriikki Media Museum », sur museot.fi (consulté le 20 septembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :