Musée de la fondation du Parti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée de la fondation du Parti
Party Foundation Museum.jpg
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Corée du Nord

(Voir situation sur carte : Corée du Nord)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Pyongyang

(Voir situation sur carte : Pyongyang)
Point carte.svg

Le musée de la fondation du Parti (hangeul : 당창건사적관 ; RR : Dang changgeon sajeokgwan) est situé à Pyongyang en Corée du Nord[1],[2].

Le bâtiment qui l'accueille est construit par le gouvernement coloniale japonais en 1923 et a été utilisé comme exposition de produits provinciaux du Pyongan du Sud. Après le départ des Japonais, Kim Il-sung aurait fondé le Parti du travail de Corée dans ce bâtiment le et les premières réunions ont lieu sur place. Ainsi, en octobre 1970, il est transformé en musée. À proximité se trouve la modeste maison qu'il habitait pendant ses premiers jours comme président de la Corée du Nord[3].

L'architecture du bâtiment est typique du style colonial japonais, il est polyédrique et construit en pierre gris foncée. Le toit est calqué sur celui du bâtiment de la Diète nationale à Tokyo[2].

Le rez-de-chaussée accueille une exposition de photos et d'objets, tandis que le premier étage a été conservé dans son aspect historique d'origine[4]. Une salle de conférence, un salon et deux bureaux utilisés par Kim Il-sung ont également été conservés[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Party Founding Museum »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Naenara, (consulté le 5 décembre 2015)
  2. a et b (en) Justin Corfield, Historical Dictionary of Pyongyang, Anthem Press, (ISBN 978-1-78308-341-1, lire en ligne), p. 159
  3. (en) « Party Founding Museum » [archive du ], web.archive.org, KCNA, (consulté le 10 septembre 2015)
  4. (en) Tim Schwarz, « North Korea: Celebration reinforces Kim dynasty's iron grip on power », CNN, (consulté le 10 octobre 2015)