Musée de l'Histoire de France (Versailles)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Musée de l'Histoire de France.
Musée de l'Histoire de France
FW Schloss Versailles5.jpg
Galerie des Batailles.
Informations générales
Visiteurs par an
3 924 786 (2003)
4 329 611 (2004)
4 480 081 (2005)
4 741 758 (2006)
5 326 317 (2007)[2]
6 725 000 (2009)
7 396 929 (2010)[3]
7 721 244 (2011)
Site web
Collections
Nombre d'objets
65 000[1] dont :
30 000 gravures et dessins
6 000 peintures
1 500 sculptures
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Place d'Armes
78000 Versailles
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Yvelines
voir sur la carte des Yvelines
Red pog.svg
"A TOUTES LES GLOIRES DE LA FRANCE."

Au XIXe siècle, le château de Versailles connaît une nouvelle destinée : devenir le musée de l’Histoire de France, dédié à « toutes les gloires » de la France, selon les volontés de Louis-Philippe, nouveau roi des Français en 1830.

Les collections, installées aujourd’hui dans plusieurs salles et galeries du château, sont enrichies jusqu’au début du XXe siècle. Les galerie de l'histoire raconte la construction du domaine de Versailles, à travers des maquettes, des films et des tableaux

Histoire du musée de l'Histoire de France[modifier | modifier le code]

Le musée de l'Histoire de France est créé en 1837 par le roi Louis-Philippe qui en confie l'organisation au comte de Montalivet. « À toutes les gloires de France » Installé dans les ailes du château de Versailles, alors dans un état proche de l'abandon, il regroupe un vaste ensemble de portraits et scènes historiques, toiles commandées pour la plupart à des artistes du temps. Ensemble unique en Europe, il a récemment fait l'objet de restaurations.

Il comprend notamment la galerie des Batailles, galerie de 120 mètres de long abritant de vastes tableaux qui illustrent les grands évènements militaires de l'histoire de France.

Article détaillé : Galerie des Batailles.

Collections[modifier | modifier le code]

Les collections du musée de l’Histoire de France comprennent notamment aujourd’hui près de 6 000 peintures et 1 500 sculptures, datées des XVe-XXe siècles, dont près de la moitié sont des commandes de Louis-Philippe pour son musée (œuvres de création, copies et moulages).

Depuis la chute de Louis-Philippe en 1848, les collections n’ont cessé de s’enrichir, par des commandes ou achats de l’État, mais aussi par de très nombreux legs et donations. D'abord consacrées aux peintures et aux sculptures, puis aussi au remeublement du château, les collections comptaient environ 65 000 œuvres au total en 2014[1], dont 18 861 en ligne sur le site du château au (8 593 estampes, 3 689 peintures et miniatures, 1 577 objets d'art, 1 403 dessins et pastels, 1 178 meubles, etc.)[4]. À lui seul, le Cabinet des dessins et gravures comprend au total 90 pastels, environ 1 400 dessins et environ 28 000 gravures, soit près de 30 000 oeuvres et le Cabinet des médailles en compte 2 600.

La plupart de ces œuvres relèvent de l’art officiel et ont servi pendant des générations à l’illustration d’innombrables ouvrages d’histoire, de littérature, dictionnaires et encyclopédies[5].

Toutes les collections ont été regroupées dans l'aile du Midi dans le cadre de travaux de rénovation très importants [6].

Administration du musée[modifier | modifier le code]

Établissement public du château de Versailles[modifier | modifier le code]

  • Catherine Pégard, présidente de l’établissement public du musée et du domaine de Versailles, en fonction depuis 2011
  • Thierry Gausseron, administrateur général, en fonction depuis 2012
  • Laurent Salomé, directeur général (succédant à Béatrix Saule)

Conseil scientifique du musée[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thomas W. Gaehtgens, Versailles, de la résidence royale au musée historique Albin Michel 1984.
  • C. Constans et L. Gervereau (sous la direction de), Le Musée révélé : l'histoire de France au château de Versailles, Paris, 2005, (ISBN 978-2-221-10295-4).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]