Musée de l'Amérique francophone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée de
l'Amérique francophone
Image illustrative de l'article Musée de l'Amérique francophone
Image illustrative de l'article Musée de l'Amérique francophone
Informations géographiques
Pays Drapeau du Canada Canada
province Drapeau : Québec Québec
Ville Québec
Adresse 2, côte de la Fabrique
Québec
Coordonnées 46° 48′ 51″ Nord 71° 12′ 24″ Ouest / 46.814118, -71.20659
Informations générales
Type national
Date d’inauguration 1993
Collections Amérique française
collections du Séminaire de Québec
Informations visiteurs
Site web mcq.org/fr/maf

Le Musée de l'Amérique francophone est un musée situé à Québec. Consacrée à l'implantation et au développement de la culture française en Amérique du Nord, la collection du musée est gérée par le Musée de la civilisation de Québec depuis 1995. Il fait partie du complexe des Musées de la civilisation à Québec.

Histoire[modifier | modifier le code]

Petit séminaire de Québec (1945). La Banque provinciale du Canada occupait alors le pavillon d'entrée du musée

Fondé par Monseigneur François de Montmorency-Laval en 1663, l'un des bâtiments du Séminaire de Québec abrite depuis toujours le musée de l'Amérique française. Issu d'une tradition religieuse et éducative européenne, on y retrouve dès 1806 une collection d'objets qui regroupe des instruments destinés à l'enseignement des sciences, ce qui lui vaut d'être le plus ancien musée au .

L'accueil du Musée est logé dans la maison à la façade arrondie, à la rencontre de la côte de la Fabrique et de la rue Sainte-Famille, érigée pour le Séminaire de Québec en 1838, d'après les plans de l'architecte Thomas Baillairgé[1]. Reliée à ce pavillon, la chapelle du Séminaire, aujourd'hui désacralisée, a été convertie en salle polyvalente où sont présentés des activités culturelles, des concerts ou utilisée pour des réceptions.

En 1991, le musée a entrepris l'inventaire informatisé de ses collections d'objets muséologiques. Environ 110 000 pièces ont été classées dans les ensembles suivants : les objets historiques, ethnologiques et scientifiques, la numismatique, la philatélie, les beaux-arts et les arts décoratifs.

En 1993, le Musée du Séminaire est devenu officiellement le « Musée de l'Amérique française » et à partir de 1995 une composante du Musée de la civilisation qui en gère les collections. En 2013, il a été rebaptisé Musée de l'Amérique francophone[2].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions permanentes[modifier | modifier le code]

Entrée du musée, pavillon Jérôme-Demers, sur le site du Séminaire de Québec
  • L'Œuvre du Séminaire de Québec[3]
  • Partir sur la route des francophones[4]

Lieux à découvrir[modifier | modifier le code]

  • La chapelle du Musée et son orgue Juget-Sinclair, reconstitution minutieuse de l'orgue de la Basilique de Québec en 1753.
  • Centre de la francophonie des Amériques[5]

Expositions temporaires[modifier | modifier le code]

  • Révélations. L'art pour comprendre le monde (depuis le 6 mars 2013)
  • La colonie retrouvée (depuis le 1er mai 2013)

Complexe muséal : Les Musées de la civilisation[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Les Musées de la civilisation.

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]