Musée de Vulliod Saint-Germain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée de Vulliod Saint-Germain
Pézenas - Hôtel de Saint-Germain - Musée de Vulliod-Saint-Germain -215.jpg
Informations générale
Visiteurs par an
3 742 (2005)
3 984 (2006)
8 094 (2012)
8 715 (2013) [1]
Site web
Localisation
Pays
Commune
Adresse
3, rue Albert-Paul Alliès
34120 Pézenas
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Point carte.svg

Le musée Vulliod Saint-Germain a été créé en 1942 à la suite de la donation consentie par le Baron de Vulliod à la ville de Pézenas, à la condition exprès que ce lieu soit consacré à un musée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Baron de Vulliod (François) avait hérité de cet hôtel de la Comtesse Aymé Lefebvre de Saint-Germain née Antoinette Laget, sa cousine, tous deux descendants d'une famille piscénoise établie depuis la fin du xviie siècle, les Gaujal. Leur portrait peut être vu dans l'entrée du musée, ainsi que celui de la Baronne de Vulliod, née Edith de Romeuf.

L'hôtel qui abrite le musée date du XVIe siècle. Il a cependant été remanié au XIXe siècle.

Description[modifier | modifier le code]

Les collections présentées sont en lien avec l'histoire de la ville de Pézenas. Il y a également de belles collections d'armoires languedociennes ainsi que diverses pièces de mobiliers, une suite de tapisseries d'Aubusson relatant l'histoire d'Alexandre, ainsi que des souvenirs locaux de Molière.

Une souscription nationale a permis d'acquérir, en 2009, le « fauteuil de Molière », cathèdre qui proviendrait de l'échoppe du barbier Gély.

On notera aussi un tableau sur bois de Nicolas Bertin, peintre français du XVIIIe siècle, représentant Apollon et les Muses provenant des anciennes collections des princes de Conti.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Domaine de Pailhès

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Veille Info Tourisme, p. 123, consulté le 16 août 2010, 2012 et 2013 sur le site des Amis de Pézenas