Musée de Borda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Musée de Borda
Musée de Borda.jpg
Informations générales
Visiteurs par an
14 183 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Chapelle des Carmes,11 bis rue des CarmesVoir et modifier les données sur Wikidata
40100 Dax, Landes
Flag of France (lighter variant).svg France
Coordonnées

Le musée de Borda est créé à Dax dans les Landes en 1807 par la municipalité, lorsque celle-ci achète le cabinet de curiosités de Jacques-François Borda d'Oro, naturaliste landais du XVIIIe siècle ; cet homme et son illustre neveu Jean-Charles de Borda, deviennent dès lors les parrains du musée, d'où son nom.

Présentation[modifier | modifier le code]

Créé en 1807, le musée de Borda est riche de collections dans des domaines variés : paléontologie et archéologie, sciences et histoire naturelle, beaux-arts et arts graphiques, ethnographie. Les collections du musée de Borda sont présentées au public dans des expositions temporaires thématiques, en alternance avec des expositions artistiques.

Le musée de Borda est installé dans la chapelle des Carmes, construite en 1523. Il y présente ses collections par roulement.

Le musée de Borda assure aussi la visite guidée d'une crypte archéologique qui renferme les vestiges des fondations d'une basilique civile romaine datant des premiers siècles de notre ère.

Du au , le musée de Borda rend hommage à Alex Lizal (Dax, 1878-1915)[1], l’un des artistes emblématiques de la ville de Dax, disparu il y a cent ans dans l’indifférence générale. Une monographie, Alex Lizal, peintre singulier du Pays landais, accompagne l’exposition. Elle est signée par Jean-Roger Soubiran et publiée par les éditions Passiflore[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alex Lizal, peintre singulier du Pays Landais | Ville de Dax », sur www.dax.fr (consulté le )
  2. Jean-Roger Soubiran, Alex Lizal, peintre singulier du Pays landais, Dax, Passiflore, , 176 p. (ISBN 978-2-918471-36-3, présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]