Musée d'art et d'histoire du judaïsme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée d'art et d'histoire du Judaïsme (MAHJ)
Cour intérieure de l'Hôtel de Saint-Aignan
Cour intérieure de l'Hôtel de Saint-Aignan
Informations géographiques
Pays France
Ville Paris 3e
Adresse 71, rue du Temple
75003 Paris
Coordonnées 48° 51′ 40″ N 2° 21′ 19″ E / 48.8611, 2.3552848° 51′ 40″ Nord 2° 21′ 19″ Est / 48.8611, 2.35528  
Informations générales
Date d’inauguration 1998

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Musée d'art et d'histoire du Judaïsme (MAHJ)

Le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme (MAHJ) est un musée installé dans l'Hôtel de Saint-Aignan[1], dans le quartier du Marais, au 71 de la rue du Temple, dans le 3e arrondissement de Paris.

Ce site est desservi par la station de métro Rambuteau.

Le musée retrace l’évolution du monde juif à travers son patrimoine artistique et culturel. Il accorde une place privilégiée à l’histoire des juifs en France depuis le Moyen Âge, tout en évoquant les communautés d’Europe et d’Afrique du Nord.

Le musée présente une collection d’objets de culte parmi les plus importantes au monde, ainsi que de riches fonds historiques et ethnographiques. Le MAHJ conserve ainsi 2 700 documents sur l’Affaire Dreyfus, donnés par la famille du capitaine Dreyfus.

Une place importante est consacrée à la présence juive dans les arts avec des peintres de l’École de Paris (Chagall, Kikoïne, Soutine…) et des artistes contemporains (Christian Boltanski, Sophie Calle…).

Le MAHJ possède également une médiathèque (bibliothèque, vidéothèque et photothèque) et une librairie ouvertes au public, ainsi qu'un auditorium de 198 places à la programmation variée (conférences, colloques, lectures, cinéma, spectacles, concerts...).

Des visites guidées et des ateliers pour les enfants, les familles et les adultes sont programmés tout au long de l'année.

Cimetière juif, Samuel Hirszenberg (1892)

Fonds Dreyfus[modifier | modifier le code]

En même temps qu'une exposition en 2006, Alfred Dreyfus, le combat pour la justice, le musée a mis en ligne une présentation de l'affaire Dreyfus et de son « fonds exceptionnel relatif à l'Affaire et à la famille Dreyfus, en permettant une consultation en ligne des plus de 3 000 documents, lettres, photographies, et autres qui le composent ».

Au centre de la cour intérieure se trouve une grande statue moderne représentant Dreyfus tenant à la main son épée brisée, une copie de Hommage au capitaine Dreyfus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]