Musée d'art d'Indianapolis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée d’art d’Indianapolis
Indy-Art-Museum-Szmurlo.jpg

Indianapolis Museum of Art.

Informations générales
Ouverture
Visiteurs par an
428 213Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Indiana

(Voir situation sur carte : Indiana)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Indianapolis

(Voir situation sur carte : Indianapolis)
Point carte.svg

Le musée d'art d'Indianapolis (Indianapolis Museum of Art) est un musée situé dans la ville d'Indianapolis, dans l'État de l'Indiana, aux États-Unis.

Intérieur du Pavillon Clowes du musée d'art d'Indianapolis

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée d'art d'Indianapolis est fondé en 1883 par la Art Association of Indianapolis, une association dirigée par la suffragette May Wright Sewall, afin de sensibiliser la population de la ville à l'art et de faciliter la diffusion de l'éducation artistique. À sa mort en 1895, le millionnaire John Herron lègue à l'association une somme importante à la condition expresse que l'argent serve à la mise en place d'une galerie d'art, doublée d'une école portant son nom. Le John Herron Art Institute est inauguré en 1902, puis connaît plusieurs agrandissements entre 1905 et 1910.

Des années 1930 jusqu'aux années 1950, le John Herron Art Institute voit ses collections s'enrichir de façon notable. Caroline Marmon Fesler, présidente de l'Art Association of Indianapolis, lègue notamment dans les années 1940 plusieurs tableaux postimpressionnistes de Paul Cézanne, Vincent Van Gogh et Georges Seurat.

En 1966, l'école des beaux-arts est intégrée à l'université de l'Indiana. La même année, il est décidé que la galerie d'art doit être déplacée dans un lieu plus grand et mieux aménagé. En octobre 1970, le Pavillon Krannert ouvre ses portes, tout juste une année après que le musée est rebaptisé de son nom actuel.

En 1972, le pavillon Clowes, destiné à l'exposition permanente des œuvres des Vieux Maîtres, est achevé et ouvert au public. S'ajoutent l'année suivante les pavillons Showalter et la fontaine Sutphin. En 1986, l'architecte américain Edward Larrabee Barnes est choisi pour dessiner les plans du pavillon Hulman. Inaugurée en 1990, cette nouvelle aile du musée de 7,400 mètres carrés est consacrée à l'exposition de la collection d'art africain et du Pacifique Sud. À cette occasion, l'ensemble des collections est redéployé afin de permettre une visite qui respecte mieux un parcours chronologique des œuvres.

En 2008, l'entrée principale du musée est relocalisée au 1200 West 38th Street.

Collection permanente[modifier | modifier le code]

La collection permanente du musée est riche de plus de 54,000 tableaux, sculptures et objets d'art. Sont particulièrement bien représentées la peinture et la sculpture européennes et américaines. Le musée possède notamment une remarquable collection de tableaux postimpressionnistes.

L'art contemporain est également bien représenté avec des toiles des peintres européens Pablo Picasso, Marc Chagall et Henri Matisse, ainsi que des œuvres des peintres américains Edward Hopper et Georgia O'Keefe.

La collection d'art asiatique compte plusieurs chefs-d'œuvre.

Œuvres de la collection permanente[modifier | modifier le code]

Peintres français: Émile Bouneau (1902-1970), La Concorde, toile[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :