Musée départemental de l'École de Barbizon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée départemental de l'École de Barbizon
Barbizon musee ganne.JPG

Façade du musée.

Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
no 92 Grande Rue
Barbizon
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée départemental de l'École de Barbizon, créé en 1981, est un musée d'art français situé à Barbizon.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bâtiment fut à l'origine une ferme qui, vers 1830, fut transformé en épicerie par les époux Ganne qui commencèrent par y servir à boire, puis à manger. Puis pour augmenter leurs revenus ils aménagèrent des chambres.

Le musée départemental de l'École de Barbizon comprend deux sites : l'auberge Ganne au no 92 Grande Rue, où logeaient de nombreux artistes, et la maison-atelier Théodore Rousseau dans laquelle le célèbre paysagiste a vécu et travaillé jusqu'à sa mort, en 1867. Barbizon est le village où ont résidé, de 1830 à 1875, des peintres venus travailler en forêt de Fontainebleau.

Les salles du rez-de-chaussée de l'auberge Ganne restituent l'atmosphère chaleureuse des « peint' à Ganne » grâce aux meubles et aux décors peints. À l'étage, on visite trois chambres dortoirs aux murs recouverts de dessins et de pochades. Le musée conserve une centaine d'œuvres de Théodore Rousseau, Jean-François Millet, Narcisse Diaz de la Pena, Constant Troyon et Rosa Bonheur, parmi celles d'autres peintres du XIXe siècle.

La maison-atelier Théodore Rousseau accueille les expositions temporaires du musée.

Collections[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]