Musée d'histoire naturelle de Fribourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Musée d'histoire naturelle de Fribourg
Musée d'histoire naturelle de Fribourg, Façade en 2016.jpg
Façade et entrée principale du musée d'histoire naturelle de Fribourg, en 2016.
Informations générales
Ouverture
Site web
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Chemin du Musée 6, CH-1700 Fribourg (Suisse) /
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

(Voir situation sur carte : canton de Fribourg)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Point carte.svg

Le musée d’histoire naturelle de Fribourg, en Suisse, est créé en 1823. Il a pour but de permettre au public de mieux connaître la nature, en particulier le patrimoine naturel fribourgeois. Il fonctionne également comme centre régional de compétence pour la flore, la faune et la protection de la nature. Le musée d’histoire naturelle de Fribourg est un musée bilingue (français et allemand).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le muséum est créé en 1823, grâce à un legs du chanoine Charles-Aloyse Fontaine qui constitue la base de ses collections. Depuis lors, ses collections ne cessent de s’enrichir grâce aux dons et à des acquisitions. Les collections du muséum sont abritées par le collège St-Michel jusqu’en 1897, date à laquelle le musée déménage à Pérolles, dans les locaux où se trouve déjà la Faculté des sciences de l’Université de Fribourg.

Collections[modifier | modifier le code]

Botanique[modifier | modifier le code]

Le musée d’histoire naturelle conserve plusieurs herbiers d’importance dont l’herbier Jaquet contenant plus de 20 000 planches, ainsi qu’une collection de champignons lyophilisés. Les herbiers peuvent être consultés sur Internet.

Sciences de la terre[modifier | modifier le code]

La collection de minéralogie compte de nombreux cristaux alpins, des météorites, des blocs erratiques - dont certains sont visibles aux alentours du musée. Le muséum abrite aussi la collection Baumhauer de minéraux du Lengenbach (Binntal). Les collections de paléontologie comprennent des fossiles de la région comme un Halithérium, sirénien trouvé dans la molasse du Plateau suisse, des fossiles du monde entier comme l’Orthacanthus, un requin de plus de 260 mio d’années, et quelques holotypes tels l’amphibien primitif Raumbachia, aux nombreuses caractéristiques de poisson … Pour la géographie, un relief du glacier d’Aletsch, réalisé en 1916, met en évidence le recul des glaciers.

Zoologie[modifier | modifier le code]

Les collections de zoologie sont surtout constituées de représentants de la faune régionale. À signaler une importante collection des coléoptères suisses. Quelques pièces prestigieuses sont exposées, comme l’unique baleine naturalisée au monde, le rarissime œuf d’Aepyornis, le Tigre de Sibérie, le Bonobo, l’Orang-outan.

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions temporaires[modifier | modifier le code]

  • Depuis 1976, le muséum organise 5-6 expositions temporaires par année. Les dernières expositions présentées sont :
  • 193 Vertébrés du Monde | dès le 15.12.2010
  • 192 Des sangliers et des hommes - Vivre avec le sanglier 13.11.2010 - 13.02.2011
  • 191 Agate et Jaspe 09.10.2010 - 08.05.2011
  • 190 A l'eau, photographies de Michel Roggo 22.05.2010 - 03.10.2010
  • 189 Le clan de la tortue 4.07.2009 - 18.04.2010
  • 188 Arctica 06.06.2009 - 31.01.2010
  • 187 Poussins 14.03. - 19.04.2009
  • 186 Hermine et Belette 15.11.08 - 26.04.09
  • 185 Dino, Mammouth Co 18.10.2008 - 01.02.2009
  • 184 mini MAXI Beaux-Arts 12.6.- 20.6.2008
  • 183 Le Mouvement 7.6.- 21.9.2008
  • 182 Flore des Préalpes 26.04.2008 - 07.09.2008

Exposition permanente[modifier | modifier le code]

L’exposition permanente comprend les secteurs suivants :

Projets scientifiques[modifier | modifier le code]

Le muséum conduit plusieurs projets scientifiques visant à approfondir les connaissances du patrimoine naturel régional et à sensibiliser le public à la protection de la nature.

Le projet Flore des préalpes[1] vise à faire mieux connaître la flore de cette région, à l’étudier et à la protéger.

Le suivi des migrations d’oiseaux par satellite permet de mieux connaître les espèces, de renseigner les scientifiques sur les distances parcourues et sur les difficultés rencontrées par les oiseaux. Ce projet permet aussi d’informer le public en temps réel et de le sensibiliser à la protection des oiseaux. Plus de 40 oiseaux de cins espèces différentes ont été suivis pas satellite (Cigogne blanche, Milan royal, Labbe à longue queue, Chouette harfang et Hibou grand duc). Les données de ces suivis sont communiquées sur le site internet du muséum.

Situation[modifier | modifier le code]

Le muséum se trouve à l’extrémité sud du boulevard de Pérolles, non loin du centre ville. Il se situe au cœur des facultés des sciences de l’Université de Fribourg et près de l’école d’ingénieurs.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]