Musée d'art de Kharkov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée d'art de Kharkov
Kharkov art museum.jpg

Façade du musée.

Informations générales
Ouverture
1905
Site web
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Ukraine
voir sur la carte d’Ukraine
Red pog.svg

Le musée d'art de Kharkov (en russe : Харьковский художественный музей ; en ukrainien : Харківський художній музей) est l'un des musées d'art les plus importants d'Ukraine. Il a été fondé en 1905 à Kharkov. C'est un musée d'État.

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée est fondé en 5 sous le nom de musée « d'art et d'industrie de la ville de Kharkov » (Городской художественно-промышленный музей). Un historien fameux de Kharkov, Dmitri Bagaleï, se trouve à la tête de la commission des nouvelles acquisitions. En 1907, Répine fait don à la demande de ce dernier d'un portrait peint par lui du général Dragomirov.

Le musée est rebaptisé en 1920 « musée d'histoire religieuse » (Церковно-Исторический музей), car son fond consiste principalement en icônes et objets de culte confisqués par les autorités bolchéviques à la suite des campagnes d'athéisme fermant les églises et aussi en objets religieux provenant des éparchies de Kharkov et de Volhynie avec les collections de l'université de Kharkov.

En 1922, le musée porte le nom de « musée d'art ukrainien », ce qui est moins connoté. Il est divisé en trois départements: peinture, sculpture et architecture. Le premier réunit aussi des gravures et des livres anciens, ainsi qu'une collection d'icônes du XVIe au XIXe siècle. La plupart des tableaux sont des portraits, des paysages ou des scènes de genre datant du XVIIIe au XIXe siècle dont la majorité est issue de confiscations.

Dans les années 1930, le musée est fermé au public. Il n'ouvre qu'après la libération de l'occupation allemande en 1944, à nouveau sous le nom de « musée d'art ukrainien ». Entre 1949 et 1965, il porte le nom de « musée d'État des beaux-arts », et depuis 1965, de « musée d'art de Kharkov ».

Édifice[modifier | modifier le code]

Le musée se trouve au n°11 de la rue Zhon Myronosits dans le raïon de Kiev (Kievski raïon). l'édifice qui l'abrite a été construit en 1912 selon le projet de l'architecte A. N. Beketov, comme hôtel particulier du brasseur Ignatichtchev, propriétaire de la brasserie industrielle Ivanovski de Kharkov. Il est bâti en style néoclassique Renaissance avec des éléments de baroque.

Après la Révolution d'Octobre et la formation d'autorités soviétiques à Kharkov, le soviet des commissaires du Peuple d'Ukraine (SNK) s'y installe de 1922 à 1928 sous la direction de Vlas Tchoubar (fusillé en 1939). Après le déménagement du soviet en 1928 dans le bâtiment du Gosprom, l'ancien hôtel particulier Ignatichtchev accueille l'institut Chevchtchenko (aujourd'hui musée Chevchtchenko de Kiev). Après la Seconde Guerre mondiale, le musée d'art s'y installe.

Collections[modifier | modifier le code]

Le musée expose dans vingt-cinq salles des œuvres russes et ukrainiennes d'avant la révolution, des œuvres de la période soviétique et des œuvres d'art d'Europe de l'Ouest, ainsi que des pièces d'art décoratif du XVIe siècle au XXe siècle.

Parmi les peintres russes ou ukrainiens de la période impériale, on remarque des œuvres de Brioullov, Aïvazovski, Chichkine, Sourikov, Borovikovski, Levitski, Yarochenko, Borissov-Moussatov, Litovtchenko, etc. Le musée abrite la collection la plus importante d'Ukraine de tableaux de Répine (onze tableaux, dont le fameux Zaporojes écrivant une lettre au sultan turc, variante de 1889-1893 donnée au musée de Kharkov par la galerie Tretiakov en 1932), ainsi que huit feuilles de croquis.

De grands représentants de l'art dont le rayonnement s'est effectué surtout en Ukraine sont aussi présents, comme les Ukrainiens T. Chevtchenko ( qui peignit aussi), Vassilkovski (1854-1917), Martynovitch, Berkos (1861-1919), Tkatchenko (1860-1916), Levtchenko, Grigoriev (1910-1988), etc.

En tout, le musée abrite vingt-cinq mille tableaux, croquis, esquisses, sculptures, objets d'art décoratif, etc.

Quelques tableaux[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ru) N. T. Diatchenko, Les Rues et les places de Kharkov (Улицы и площади Харькова), Kharkov, éd. Prapor, 1977.

Source[modifier | modifier le code]