Musée national de Phimai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Musée National de Phimaï)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Situation du musée national de Phimai par rapport au Prasat Hin Phimai

Le musée national de Phimai est un musée d'art, d'archéologie et d'histoire de Thaïlande situé à Phimai, dans la province de Nakhon Ratchasima. Il se trouve à proximité du Parc historique de Phimai. Il a été créé en 1964.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'était à l'origine un musée en plein air, consacré à l'art et l'architecture anciens de l' Isaan[1]. La plupart des objets proviennent des fouilles réalisées sur le site du Prasat Hin Phimai, mais également d'autres sites des provinces de Nakhon Ratchasima, Chaiyaphum, Buriram, Surin et Sisaket. En 1989, le département des beaux-arts réalisa le projet de rendre le musée national de Phimaï conforme aux standards des musées internationaux. Le financement fut assuré par un projet royal et un projet de l'armée (appelé le Nord-Est vert), trois nouveaux bâtiments contigus furent édifiés pour abriter les collections et les jardins furent aménagés. Son altesse royale la princesse Maha Chakri Sirindhorn présida la cérémonie d'inauguration du nouveau complexe le 4 août 1993.

Le musée[modifier | modifier le code]

  • Au rez-de-chaussée, on trouve une salle consacrée à Phimai, une salle de recherches archéologiques contenant de nombreux linteaux, une salle sur les sociétés et coutumes du passé et enfin, une salle consacrée à la conservation des traditions de l'Isaan. Ce niveau contient des antiquités khmères provenant de la partie sud du Nord-Est de la Thaïlande, la grande salle comprenant la collection d'objets architecturaux en grès, tels que linteaux, pignons, chambranles ornementaux, ornements en forme de pétales de lotus, prasats[2] miniatures.
  • Le premier étage comprend les salles suivantes : origines de la culture, première communauté, influence de la culture khmère, fin de la culture khmère, et l'Isaan. Il présente l'histoire et l'évolution sociale de la partie sud du Nord-Est de la Thaïlande, en expliquant les diverses croyances et les influences extérieures qui ont fait naître la civilisation indigène et qui ont eu un impact depuis l'époque préhistorique jusqu'à nos jours.
  • À l'extérieur, dans le jardin du musée national, on trouve une superbe collection de sémas[3] et de linteaux.

Photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Région Nord-Est de la Thaïlande
  2. Littéralement, château
  3. bornes de pierre
  4. Lion
  5. borne en pierre

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Département des beaux-arts (Bangkok) : Bureau d'Archéologie et des Musées Nationaux, Le Musée national de Phimaï (notice de visite)