Musée Gruuthuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gruuthusemuseum
Image dans Infobox.
Le musée Gruuthuse
Informations générales
Nom local
Gruuthusemuseum
Type
Site web
Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Flandre-Occidentale
voir sur la carte de Flandre-Occidentale
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg

Le musée Gruuthuse est un musée situé dans la ville belge de Bruges, situé dans un ancien hôtel particulier du XVe siècle des Seigneurs de Gruuthuse, et possède la collection la plus variée des arts appliqués ou arts décoratifs de Bruges du XIIIe au XIXe siècle.

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

Une riche famille de Bruges, vraisemblablement au XIIIe siècle, a reçu le privilège de prélever des impôts sur le gruit (épices et plantes aromatiques pour aromatiser la bière) et a construit une structure pour l'entreposer. Le bâtiment a été transformé au début du XVe siècle par Jan IV van der Aa en une maison de luxe pour sa famille, qui a ensuite changé son nom en Van Gruuthus ("de la maison Gruit"). Son fils Louis de Gruuthuse ajouta une deuxième aile à la maison et en 1472 une chapelle qui relie la maison à l'église adjacente Notre-Dame de Bruges[1].

En 1596, la maison fut achetée par Philippe II d'Espagne et en 1623 donnée à Wenceslas Cobergher pour abriter le mont de piété de Bruges. La ville de Bruges a acheté la maison en 1875 et l'architecte Louis Delacenserie l'a entièrement restaurée entre 1883 et 1895. L'extérieur est en partie d'origine, en partie une reconstruction : l'intérieur est principalement une reconstitution néogothique de la fin du XIXe siècle d'un intérieur médiéval. Le bâtiment a d'abord été utilisé par la ville de Bruges pour exposer la collection archéologique de la Société Archéologique, et s'est transformé en un musée plus général au fil des ans, après que la ville eut acquis les collections pour elle-même en 1955[1].

Collections[modifier | modifier le code]

Le musée a été créé pour abriter la collection de la Société Archéologique. L'historien de l'art William Henry James Weale et l'architecte William Curtis Brangwyn figuraient parmi les initiateurs du musée[2].

Le musée présente à la fois l'intérieur d'une maison d'une famille riche telle qu'elle aurait été à la fin du Moyen Âge et une collection d'outils et d'ustensiles du quotidien. Sont exposés des meubles, de la dentelle aux fuseaux, des objets en or et en argent, des armes, des instruments de musique et des céramiques. L'objet le plus célèbre de la collection est le buste en terre cuite peinte de Charles Quint, empereur du Saint Empire romain germanique de 1520, attribué à Conrat Meit[3]. Un autre point fort est la collection de tapisseries flamandes des XVIe et XVIIe siècles[4].

Le palais avec ses différents intérieurs exhale une atmosphère particulière. Le résident le plus célèbre de ce bâtiment classé est Louis de Gruuthuse.

Le musée organise régulièrement des expositions, telles que « Chefs-d'œuvre de la tapisserie de Bruges » en 1987 et « Amour et dévotion » en 2013, centrées sur le manuscrit de Gruuthuse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (nl) « Huis van de Heren van Gruuthuse », Inventaris onroerend erfgeod
  2. André de Vries, Flanders: A Cultural History, Oxford University Press, (ISBN 9780199837335, lire en ligne), p. 135
  3. Christopher Turner, Landmark Visitors Guide Bruges, Hunter, (ISBN 9781843060321, lire en ligne), p. 49
  4. Martin Dunford, Belgium and Luxembourg, Rough Guide, (ISBN 9781858288710, lire en ligne), p. 180

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Logo du musée Gruuthuse à Bruges

Sur les autres projets Wikimedia :