Musée Garinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Musée Garinet
Coté jardin musée Garinet.jpg
Vue du musée depuis la cour.
Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Marne
voir sur la carte de la Marne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée Garinet est un musée d'art et de souvenirs historiques à Châlons-en-Champagne, rue Pasteur. Il porte le nom du collectionneur Jules Garinet.

Historique du musée[modifier | modifier le code]

Bibliographe éminent, érudit, bibliophile, archéologue, Jules Garinet avait réuni chez lui une bibliothèque nombreuse et choisie, une galerie de tableaux de maîtres, une collection d’objets d’arts et de souvenirs historiques. Son épouse Marguerite-Victoire Garinet léguera sa bibliothèque de 33 000 volumes à la ville de Châlons-en-Champagne et son immeuble, ancien hôtel des Vidames, et toutes ses collections à la ville à charge pour elle d'en faire un musée qui garderait son nom[2].

Le musée Garinet est ouvert au public depuis 1899 mais ne se visite que sur rendez-vous[3].

Historique du bâtiment[modifier | modifier le code]

C'est dans une maison gothique, la plus ancienne en pierre de Châlons-en-Champagne, qu'est installé le musée. La maison édifiée vers 1515 par Claude Raulet, bailli de l'évêque, est un immeuble construit en moellons de craie et briques alternées, dit appareillage champenois. Les façades sur cour et sur jardin ont encore leurs fenêtres gothiques et un beau portail ouvragé. Vendue en 1596-1599 à Philippe de Thomassin[4] (1537-1608), gouverneur de Châlons, il y transféra le siège du vidamé[5] en 1599.

Les collections[modifier | modifier le code]

Le docteur Mohen par Trouillot en 1891, une des miniatures.
  • Cabinet du collectionneur : faïences, émaux, statuettes...
    • Souvenirs napoléoniens : lettre de Napoléon Ier au prince Eugène (« S'il voit Madame Louise, je la prie de permettre qu'il lui baise la main. Napoléon, 25 juillet 1816 »). Portrait de Juliette Récamier.
  • Collection Mohen, 98 maquettes de monuments français, sculptées dans le bois par le docteur Charles-Joseph Mohen (1818-1895). Ensemble le plus important de France, hors Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Paul Barbier et Jean-Pierre Ravaux, « Le musée Garinet », Les Vieilles Maisons françaises, mai 1975.
  • Frédéric Chef, Un musée dans le formol, in Etranges Pays de Marne, éditions du Coq à L'Ane, 2001.

Autres musées de Châlons-en-Champagne[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00078650, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Jean-Paul Barbier, Des Châlonnais célèbres, illustres et mémorables, 2000.
  3. Depuis le 1er janvier 2015.
  4. Seigneur de Braux-saint-Cohière.
  5. Le vidamé est la charge ou dignité du vidame.