Musée Fabergé de Saint-Pétersbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Musée Fabergé de Saint- Pétersbourg
Логотип Музея Фаберже в Санкт-Петербурге.jpg
Fontanka 21 Shuvalov Palace Apr 2015 04.jpg
Informations générales
Ouverture
Sites web
Localisation
Adresse
Coordonnées
Palais Shouvalov en 2015
L'escalier principal du musée

Le Musée Fabergé de Saint-Pétersbourg, en Russie, est un musée privé créé par Viktor Vekselberg et sa fondation afin de rapatrier des objets perdus de haute valeur culturelle en Russie[1]. Le musée se trouve dans le centre de Saint-Pétersbourg au sein du Palais Chouvalov situé sur les rives de la Fontanka[2]. La collection du musée contient plus de 4 000 œuvres d'arts décoratifs et de beaux-arts, y compris des objets en or, de l'argenterie, des tableaux, des porcelaines et des bronzes. Un des points forts de la collection du musée est le groupe de neuf œufs de Pâques Impériaux créé par Fabergé pour les deux derniers Tsars de Russie.

Fabergé[modifier | modifier le code]

La Maison Fabergé, installée à Saint-Pétersbourg depuis 1842 a été le joaillier fournisseur principal de la cour de Russie impériale entre 1885 et 1917, ainsi que de plusieurs autres cours royales. En plus d’œufs de Pâques, Fabergé a réalisé une grande gamme de bijoux et des œuvres d’art décoratives, dont les plus fameux sont des pierres semi-précieuses et des figures ornées de personnages, d’animaux et des vases avec des fleurs.

Histoire des collections[modifier | modifier le code]

L'idée de créer un musée consacré à l'œuvre du célèbre joaillier russe Peter Carl Fabergé est venu à la fondation après l'achat par Vekselberg, en 2004, d'une collection unique de chefs-d'œuvre de Fabergé qui avaient été détenus par Malcolm Forbes[3]. Celui-ci avait réuni une collection de 12 œufs de Fabergé[4]. En , les héritiers Fabergé souhaitent vendre la collection chez Sotheby mais Elena Gagarine, fille du cosmonaute Iouri Gagarine et directrice des Musées du Kremlin de Moscou, souhaite leur retour en Russie. L'homme d'affaires russe Viktor Vekselberg acquiert l'ensemble de la collection avant les enchères, de gré à gré, pour 100 millions de dollars afin de « rendre à son pays l'un de ses trésors les plus vénérés »[5].

Histoire du musée[modifier | modifier le code]

Depuis l'achat de cette fabuleuse collection, la fondation a commencé à bâtir une collection d'art décoratifs et de beaux-arts russe, contenant actuellement plus de 4 000 œuvres.

La fondation de Vekselberg a commencé à restaurer le Palais Chouvalov (qui est loué par la fondation) à Saint-Pétersbourg en 2006, avec l'objectif d'ouvrir le musée dans le palais[6]. Une somme de travail considérable a été accomplie au cours des sept années afin de recréer l'apparence historique du palais. C'était la première restauration complète du palais durant ses 200 ans d'histoire. La cérémonie officielle d'ouverture du Musée Fabergé a eu lieu le [7].

La collection[modifier | modifier le code]

Le musée détient la plus grande collection d’œufs de Fabergé dans le monde, 15 dont 9 sont des œufs impériaux[8]. Tous sont présentés dans la Salle Bleue du palais Chouvalov. La collection du Musée Fabergé comprend neuf œufs de Pâques Impériaux qui ont été fabriqués sur ordre des deux derniers Tsars Romanov, — les Empereurs Alexandre III et Nicolas II. On voit également un cadre miniature en forme de coeur — symbolisant la surprise de la perte de l'Œuf Mauve de 1897[9].

Liste des œufs de Pâques Impériaux[modifier | modifier le code]

  • Premier Œuf à la poule
  • Œuf Renaissance
  • Œuf Rosebud
  • Œuf du Couronnement
  • Œuf des Lys de la Vallée
  • Œuf de Coq (ou de Chanteclerc)
  • Œuf du Quinzième Anniversaire
  • Œuf du Laurier
  • Œuf de l'Ordre de Saint-Georges

Liste des autres œufs de Fabergé[modifier | modifier le code]

  • Œuf à la poule de Kelch
  • Œuf de Chantecler
  • Œuf de la Duchesse de Marlborough
  • Œuf de la Résurrection
  • Œuf Scandinave
  • Œuf des Fleurs du Printemps

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Home Page », The Link of Times foundation (consulté le 15 août 2014)
  2. « A museum for the world's most expensive eggs » [archive du ], WorldGuide (consulté le 15 août 2014)
  3. Emily Laurence Baker, « Fabergé Museum: The jewels in St Petersburg's crown », The Independent, (consulté le 15 août 2014)
  4. (en) Toby Faber, Faberge's Eggs, Pan Macmillan, , p. 57
  5. Véronique Prat, « Fabergé, un monde féérique », sur Le Figaro, (consulté le 31 mars 2016)
  6. Fabergé Museum - General Information, Fabergé Museum website (lire en ligne)
  7. The Fabergé Museum has officially opened in the Shuvalov Palace in St. Petersburg, Official website of the Link of Times foundation (lire en ligne)
  8. Le musée de Fabergé de Saint-Pétersbourg
  9. « Absolutely Fabergé: Easter eggs with a difference », Lonely Planet (consulté le 15 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]