Musée Bernadotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Musée Bernadotte
Paumaisonnataledebernadotte.jpg

Le musée Bernadotte.

Informations générales
Ouverture
Collections
Collections
Peintures, caricatures, objets personnels de Jean-Baptiste Bernadotte et de la couronne royale de Suède
Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
rue Tran
64000 Pau
Coordonnées

Le musée Bernadotte est situé à Pau (Pyrénées-Atlantiques), il retrace la vie et le parcours de Jean-Baptiste Bernadotte qui devint maréchal d'Empire puis roi de Suède et de Norvège.

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

Le musée municipal est implanté au sein de la maison natale de Bernadotte, classée monument historique depuis 1953[1]. Il s'agit d'une bâtisse bourgeoise typiquement béarnaise datant du XVIIIe siècle. La maison Balagué offre toutes les caractéristiques d'une demeure de ville de ce siècle là : construction en galets, briques et pierres de taille, galeries de bois sur cour[2]. Les pièces témoignent du cadre de vie traditionnel d'une famille béarnaise de l'époque.

La constitution du musée[modifier | modifier le code]

En 1935, la maison natale de Bernadotte était mal entretenue et dans un mauvais état. Les diverses personnes intéressées par l'histoire de Pau, ainsi que la municipalité de la ville, commencèrent alors à discuter sur le devenir de ce bâtiment au riche passé. Une société fut donc constituée afin de sauvegarder les intérêts de la maison. Une première collection d'objet ayant appartenu à Bernadotte fut donc rassemblée.

Durant la guerre, le musée fut fermé, et la situation financière de la société devint particulièrement précaire[3]. Le maire de l'époque, Louis Sallenave, reprit le dossier en main afin de permettre la réouverture du musée dans de bonnes conditions. Il prit ainsi contact avec l'ambassadeur de Suède en France pour monter un projet financier viable. L'ensemble de la maison natale et les collections appartenant à la Société Bernadotte furent donc rachetées à moitié par la ville et l'autre moitié par la couronne de Suède.

Gunnar Lundberg, directeur de l'institut Tessin, fut chargé d'installer le musée Bernadotte par le prince héritier de l'époque Gustave VI Adolphe.

Les collections[modifier | modifier le code]

La donation Lundberg compose toujours l'essentiel des collections du musée, même si des ajouts successifs ont été faits de la part des différents rois de Suède. La vie de Bernadotte est ainsi évoquée, du jeune soldat du roi, au général de la Révolution, puis maréchal de Napoléon, jusqu'au prince héritier et enfin roi de Suède et de Norvège.

Peintures, miniatures, aquarelles, dessins, gravures, tabatière, porcelaines, livres et imprimés rares, monnaies et médailles, lettres dépêches, souvenirs personnels (sabre, éperons, gants) font partie de la collection.

La lettre dans laquelle Napoléon autorise Bernadotte à répondre favorablement à sa nomination comme prince héritier de Suède fait partie de la collection présentée au musée. L'iconographie royale est également très présente avec de nombreux documents, gravures et peintures, évoquant le règne de Charles XIV Jean (Bernadotte), et ses successeurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]