Muriel Barbery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbery.
Muriel Barbery
Description de cette image, également commentée ci-après

Muriel Barbery.

Naissance (47 ans)
Casablanca, Maroc
Activité principale
Distinctions
Prix Georges Brassens, Prix Rotary International, Prix des libraires
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Roman

Œuvres principales

Muriel Barbery, née le à Casablanca (Maroc), est une romancière française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Normalienne (Fontenay-Saint-Cloud, 1990) et agrégée de philosophie (1993), elle commence sa carrière à l'Université de Bourgogne.

Elle enseigne ensuite à Saint-Lô[1]. Lauréate d'une résidence à la Villa Kujoyama, elle quitte son poste de professeur de philosophie dans un IUFM[2] pour venir habiter, en 2008 et 2009, à Kyoto[3].

Souhaitant rester dans l'ombre des médias et du public[4], elle vit loin de la pression médiatique[3]. Revenue en Europe, elle a résidé à Amsterdam, puis s'est installée en Touraine[5]. Elle est divorcée de Stéphane Barbery, et remariée.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Fillon, Muriel Barbery, la surprise de l'année, Madame Figaro, 22 juin 2007.
  2. Mohammed Aïssaoui, « Muriel Barbery : pourquoi le silence ? », Le Figaro, mis en ligne le 3 juillet 2009.
  3. a et b G.M., « Muriel Barbery : la reine du best-seller reste zen », Le Figaro, mis en ligne le 17 avril 2009.
  4. « Le charme discret de Muriel Barbery », Le Figaro, mis en ligne le 15 octobre 2007.
  5. Marie Chaudey, « Une vie après le hérisson », La Vie, no 3627,‎ , p. 72-74 (ISSN 0151-2323).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

http://www.murielbarbery.net/