Murder Inc. (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Murder, Inc. (groupe))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Murder Incorporated (homonymie).
Murder, Inc.
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metal industriel, rock alternatif[1]
Années actives 19911992
Labels Invisible Records
Composition du groupe
Anciens membres Martin Atkins
John Bechdel
Chris Connelly
Paul Ferguson
Paul Raven
Geordie Walker

Murder Inc. est un groupe de metal industriel américain, originaire de Chicago, dans l'Illinois. Formé en 1991, il comprenait à l'époque de membres du groupe Killing Joke, excepté Jaz Coleman, leur chanteur, écarté le temps de ce projet au profit de Chris Connelly. Des conflits permanents au sein de Killing Joke incitent Martin Atkins à créer cette formation alternative, entraînant à sa suite Paul Raven, Geordie Walker et John Bechdel. Le groupe produit un album homonyme et un EP pour l'accompagner, intitulé Corpuscule, avant de se séparer. Une compilation, Locate Subvert Terminate, propose l'intégralité de ces deux enregistrements ainsi que quelques titres capturés en concert.

Après la fin de Murder, Inc., Connelly, Atkins et Walker fondent The Damage Manual. C'est sans grande surprise que l'on découvre de grandes similitudes entre la musique de Murder, Inc. et celle de Killing Joke à la même époque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Martin Atkins se joint à Killing Joke comme drummer batteur, puis plus tard comme agent artistique en 1990[2]. Le groupe enregistre en 1990 l'album Extremities, Dirt and Various Repressed Emotions, après lequuel ils se séparent de leur chanteur Jaz Coleman[3]. Avec la même formation de Killing Joke (à l'exception de Coleman), Atkins forme Murder, Inc., recrutant Chris Connelly (ancien collaborateur de Ministry entre autres) pour replacer Coleman et l'ancien membre de Killing Joke, Paul Ferguson, comme second batteur[4].

Le groupe publie son premier EP, Corpuscle, qui comprend des chansons remixées par J. G. Thirlwell, en 1991, suivie par leur premier album studio en 1992[5]. L'album est enregistré par Steve Albini, ancien collaborateur avec Atkins sur l'album Gub de Pigface, et avec Connelly sur son album Whiplash Boychild[6]. Le groupe joue cinq dates avant de se séparer par la suite en 1992, à la suite de divergences internes[7].

En 1998, Connelly, Atkins, et Walker se réunissent et forment un autre supergroupe avec Jah Wobble appelé The Damage Manual[8].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Corpuscle (EP)
  • 1992 : Murder, Inc.
  • 1999 : Locate Subvert Terminate — The Complete Murder, Inc. (compilation, mastering par Steve Albini)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rivadavia, Eduardo, « Murder Inc. », AllMusic (consulté le 22 octobre 2016).
  2. (en) Melissa Harris, « Drummer in music business education spotlight », Chicago Tribune, (consulté le 8 mai 2015).
  3. (en) « Martin Atkins Biography on Billboard », Billboard (consulté le 8 mai 2015).
  4. (en) Chris Harris, « Ministry/ Killing Joke Bassist Paul Raven Dead At 46 », MTV, (consulté le 8 mai 2015).
  5. (en) « Chris Connelly discography », chrisconnelly.com (consulté le 8 mai 2015).
  6. (en) « Steve Albini Credits on AllMusic », AllMusic (consulté le 8 mai 2015).
  7. (en) Chris Connelly, Concret, Bulletproof, Invisible + Fried: My Life as a Revolting Cock, Londres, SAF Publishing, , 198 p. (ISBN 978-0-946719-95-2).
  8. (en) « Damage Manual overview at AllMusic » (consulté le 8 mai 2015).