Mur-de-Sologne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mur (homonymie).

Mur-de-Sologne
Mur-de-Sologne
Mairie de Mur-de-Sologne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Romorantin-Lanthenay
Canton Selles-sur-Cher
Intercommunalité Romorantinais et du Monestois
Maire
Mandat
Yves Pothet
2014-2020
Code postal 41230
Code commune 41157
Démographie
Population
municipale
1 519 hab. (2017 en augmentation de 1,54 % par rapport à 2012)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 24′ 48″ nord, 1° 36′ 33″ est
Altitude Min. 88 m
Max. 131 m
Superficie 50,5 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Mur-de-Sologne
Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher
Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Mur-de-Sologne
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mur-de-Sologne
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mur-de-Sologne

Mur-de-Sologne est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de la commune de Mur-de-Sologne dans l'arrondissement de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher).
Localisation de la commune de Mur-de-Sologne dans le canton de Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher).
Localisation de la commune de Mur-de-Sologne dans la Communauté de communes du Romorantinais et du Monestois (Loir-et-Cher).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous la forme De Muro en 1369 avec le sens de ville enceinte de murs de pierres[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Françoise Bloch    
mars 2008 En cours Yves Pothet    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2017, la commune comptait 1 519 habitants[Note 1], en augmentation de 1,54 % par rapport à 2012 (Loir-et-Cher : +0,08 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
825757737830841870843816813
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
8438559079321 0021 0061 0291 1201 190
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2151 3331 4081 2011 2011 1141 0791 1051 025
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 0229251 0171 1021 0541 1971 2691 4301 510
2017 - - - - - - - -
1 519--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (23,5 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,8 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,2 % d'hommes (0 à 14 ans = 19,9 %, 15 à 29 ans = 15,5 %, 30 à 44 ans = 23,2 %, 45 à 59 ans = 19,6 %, plus de 60 ans = 21,7 %) ;
  • 50,8 % de femmes (0 à 14 ans = 18,9 %, 15 à 29 ans = 15,2 %, 30 à 44 ans = 22 %, 45 à 59 ans = 18,8 %, plus de 60 ans = 25,1 %).
Pyramide des âges à Mur-de-Sologne en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,8 
90  ans ou +
1,7 
5,4 
75 à 89 ans
10,1 
15,5 
60 à 74 ans
13,3 
19,6 
45 à 59 ans
18,8 
23,2 
30 à 44 ans
22,0 
15,5 
15 à 29 ans
15,2 
19,9 
0 à 14 ans
18,9 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voies[modifier | modifier le code]

128 odonymes recensés à Mur-de-Sologne
au 7 mars 2014
Allée Avenue Bld Carrefour Chemin Clos Impasse Montée Passage Place Promenade Route Rue Square Autres Total
3 [N 1] 0 0 0 9 0 3 [N 2] 0 0 0 [N 3] 0 4 [N 4] 16 1 [N 5] 92 [N 6] 128
Notes « N »
  1. Allée de la Moriniere, Allée des Prés du Bourg et Allée du Gros Chêne.
  2. Impasse de la Badanière, Impasse du Chemin Vert et Impasse du Petit Saint Loup.
  3. Dont Place du 8-Mai-1945, Place de l'Église et Place de la Poste.
  4. Route de Bauzy, Route de Romorantin, Route de Soings et Route de Veilleins.
  5. Square Maréchal de Lattre de Tassigny.
  6. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & perche-gouet.net & OpenStreetMap

Édifices et sites[modifier | modifier le code]

Carte postale ancienne : avenue de la Gare - route de Romorantin.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Vincent Emile Feugère des Forts : sculpteur médaillé au salon de Paris en 1864, 1865 et 1867, et médaillé à l'exposition universelle de 1867. Sa statue Abel Mort est exposée au Musée d'Orsay.
  • Paul Besnard : magistrat, écrivain, poète solognot de la fin du XIXe / début du XXe siècle.
  • Pierre Léon de Rodays : propriétaire ayant fait construire le château de Fondjouan à Mur-de-Sologne. Père de Fernand de Rodays.
  • Fernand de Rodays : rédacteur en chef et directeur du journal Le Figaro à la fin du XIXe siècle.
  • Jean-Philippe Douin : général, ancien chef d'état-major des armées, a vécu et est inhumé à Mur-de-Sologne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France: Tome 3, page 1474
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  6. « Évolution et structure de la population à Mur-de-Sologne en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 octobre 2010)
  7. « Résultats du recensement de la population du Loir-et-Cher en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 octobre 2010)
  8. Alfroy D, La Morinière, joyau de l'histoire, Le Petit Solognot, printemps 2012, p25-29

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :