Muntiacus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Muntiacus est un genre de cervidés d'Asie du Sud-Est (et massivement acclimaté en Angleterre). Les espèces de ce genre sont plus communément appelée muntjacs.

Anomalie sanguine (drépanocytose)[modifier | modifier le code]

Comme chez certains humains victimes de drépanocytose, les globules rouges de plusieurs espèces de cerfs muntjacs peuvent prendre des formes très anormales[1].

Ce fait est connu depuis plus d'un siècle, mais c'est récemment (2017) et chez ces muntiacs qu'a été découvert le changement moléculaire expliquant cette anomalie (découverte chez divers cervidés mais pas chez les orignaux ni chez les renne et les wapitis nord-américains), ce qui a permis de résoudre une question scientifique non résolue depuis 1840[1].
Ceci va peut-être aussi aider à comprendre comment et pourquoi les porteurs humains d'anémie falciforme (mutation de la structure de l'hémoglobine) sont protégées du paludisme[1].

Une mutation provoque la synthèse de β-globine (l'un des deux types de protéines qui permettent l'adhérence entre molécules d'hémoglobine). L'hémoglobine forme alors des fibres rigides, lesquelles peuvent fortement déformer les globules rouges (qui perdent leur forme de disque pour prendre la forme de croissants ou de structures épineuses anormales. Les porteurs humains de cette anomalie peuvent souffrir de fatigue chronique, de douleurs et de dommages aux organes en raison de leur charge sanguine en globules rouges déformés mais aussi plus fragiles, lesquels bloquent les petits vaisseaux sanguins ou éclatent ; en Amérique du Nord ils vivent rarement plus de 50 ans mais il a été constaté que le gène défectueux (de la β-globine) semble commun dans les parties du monde où le paludisme est répandu. Ceci pourrait résulter de la sélection naturelle car ceux qui n'ont qu'une seule copie défectueuse du gène sont naturellement protégés du paludisme, sans que l'on ait encore compris comment[1].
Chez les cervidés falciformes, une mutation concerne un acide aminé (acide glutamique remplacé par une valine).
Le même échange d'acides aminés se produit dans la forme défectueuse de l'hémoglobine qui déclenche l'anémie falciforme mais à un emplacement différent dans la molécule[1].

Curieusement ; contrairement à ce que l'on observe chez les humains, les cerfs produisant des globules rouges falciformes semblent en parfaite santé (ou les inconvénients de la maladie sont compensés par des avantages car la version anormale du gène pourrait dater d'il y a au moins 10 millions d'années... ou les inconvénients n'ont pas encore été identifiés. L'étude doit se poursuivre avec des tests pour voir si les animaux mutants résistent mieux à certains parasites. Chez l'homme l'anomalie de forme apparait quand le taux d'oxygène sanguin est bas, alors que c'est l'inverse chez le muntjac[1].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Ce genre comprend plusieurs espèces de muntjacs :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Leslie M (2017) 170-year-old mystery solved: Why deer have deformed blood cells just like some people, Science News publiée le 18 décembre 2017