Munir Mohand Mohamedi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Munir
Image illustrative de l’article Munir Mohand Mohamedi
Munir El Kajoui lors de la Coupe du monde 2018.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Málaga CF
Numéro 1
Biographie
Nom Munir Mohamedi El Kajoui
Nationalité Drapeau : Maroc Marocain
Drapeau : Espagne Espagnol
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocain
Naissance (30 ans)
Lieu Melilla (Espagne)
Taille 1,92 m (6 4)[1]
Période pro. 2010
Poste Gardien de but
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
2004-2008Drapeau : Espagne Goyu Ryu[2]
2008-2009Drapeau : Espagne AD Ceuta
2009Drapeau : Espagne UD Almería
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2010-2014Drapeau : Espagne UD Melilla075 0(0)
2014-2018Drapeau : Espagne CD Numancia110 0(0)
2018-Drapeau : Espagne Málaga CF024 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2015-Drapeau : Maroc Maroc 033 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 février 2019

Monir Mohand Mohamedi El Kajoui (en arabe : منير موحند محمدي), couramment appelé « Munir », né le à Melilla (Espagne), est un footballeur international marocain, évoluant au poste de gardien de but[3] au Málaga CF. Il possède également la nationalité espagnole[4].

Il est depuis début 2016, le premier gardien de l'équipe du Maroc[5], prenant part à la CAN 2017 et la Coupe du monde 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Enfance et formation à l'UD Melilla (1989-2014)[modifier | modifier le code]

Casa de José Guardiola, ancien quartier où a grandi Munir.

Munir est issu d'une famille marocaine amazighe nombreuse de 3 enfants (Munir, et deux frères) et originaire de la ville de Nador située dans le Rif (nord-est du Maroc). Il possède la double nationalité espagnole et marocaine.

Alors qu'une grande partie de la famille El Kajoui est installée aux Pays-Bas, son père, Mohammed El Kajoui, né à Nador et ancien footballeur ayant évolué en équipe B du TOP Oss aux Pays-Bas[6], retourne au Maroc dans les années 1980, se marie à Nador et décide de s'installer dans la ville voisine de Melilla en Espagne. C'est là bas que Munir Mohand Mohamedi naît et grandit en tant que footballeur espagnole. Étant encore jeune, il joue souvent au quartier avec ses amis dans les rues de Melilla. Beaucoup complimenté pour son talent de gardien, Munir finit par débuter le football dans le club amateur du Goyu Ryu.

Très apprécié par les clubs amateurs, il passe par plusieurs clubs dont l'AD Ceuta en 2008, l'UD Almería en 2009 jusqu'à rejoindre en été 2009 le club du UD Melilla qui le forme alors en tant que joueur professionnel espagnol un an après, en 2010. De 2010 à 2014, il jouera 74 matchs en tant que titulaire en troisième division espagnole avec l'UD Melilla.

Transfert au CD Numancia (2014-2018)[modifier | modifier le code]

Grâce à ses performances sur le terrain en tant que gardien, il fait un grand pas en avant en signant un contrat de 2 ans au CD Numancia en deuxième division espagnole[7]. Il dispute son premier match le 11 septembre face au CD Leganés (match nul, 1-1). Il joue son deuxième match le 19 octobre 2014 face au UD Las Palmas (défaite, 0-2). Il est depuis 2014 un gardien souvent titularisé dans le club.

En janvier 2018, il est titularisé deux fois (match aller-retour) pour affronter le Real Madrid en Copa del Rey[8]. En début 2017 après une CAN 2017 remarquable en sélection, le joueur est courtisé par plusieurs clubs de la Liga dont le Real Betis ainsi que le Villarreal[9]. Le gardien finit par rester dans le club du CD Numancia et joue la saison 2017-18 en tant que deuxième gardien, remplaçant[10]. Son contrat avec le CD Numancia prend fin en fin de saison 2017-18, juste avant sa participation à la Coupe du monde 2018[11].

Départ au Málaga CF (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage pour 4 saisons avec Málaga[12] où il rejoint ses coéquipiers de sélection Youssef En-Nessiry et Badr Boulahroud. Arrivé dans la période de la relégation du club malagais, Munir évolue lors de la saison 2018-19 en deuxième division espagnole.

En sélection[modifier | modifier le code]

Débuts avec les Lions de l'Atlas[modifier | modifier le code]

Natif d'Espagne et possédant également la nationalité espagnole[13], sans ne jamais avoir pu montrer ses qualités dans un club de haut niveau, le gardien ne reçoit aucun intérêt de la part de la Fédération royale espagnole de football. C'est en 2014 qu'il finit par être convoqué par Badou Zaki pour prendre part au match amical du Maroc contre l'Uruguay, le à Agadir[14]. Grâce à la venue d'Hervé Renard en , le gardien devient le premier gardien des Lions de l'Atlas grâce à ses belles performances sur le terrain[15],[16].

Coupe du monde 2018[modifier | modifier le code]

Munir tout à fait à droite pendant l'hymne national marocaine en 2018.

Dans les qualifications de la Coupe du monde 2018, il est le seul gardien au monde à n'avoir encaissé aucun but[17]. Après avoir enchaîné les matchs dans la campagne des qualifications à la Coupe du monde 2018, il finit par se qualifier et sélectionné dans la compétition parmi les 23 noms[18],[19].

Son premier match en Coupe du monde face à l'Iran se solde sur une triste défaite d'un à zéro sur un but contre son camp de son coéquipier Aziz Bouhaddouz à la 95e minute[20]. Il est éliminé de la compétition lors du deuxième match qui oppose les Lions de l'Atlas face au Portugal, sur un but marqué par Cristiano Ronaldo (défaite, 1-0). Son dernier match face à l'Espagne se solde sur un match nul de 2-2.

Munir El Kajoui sera en deuxième division espagnole, le seul joueur prenant part à la Coupe du monde 2018.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Né en Espagne dans une famille marocaine, il s'exprime seulement en espagnol et en tarifit.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.cdnumancia.com/jugador/munir
  2. https://cadenaser.com/emisora/2018/07/19/ser_malaga/1532021839_509693.html
  3. « Munir Mohamedi :: Munir El Kajoui Mohand Mohamedi :: Málaga », sur www.leballonrond.fr (consulté le 6 mars 2019)
  4. « Munir Mohand Mohamedi, le gardien du temple des Lions », sur Telquel.ma (consulté le 6 mars 2019)
  5. Telquel, « Portrait Telquel du gardien de la tanière, Munir Mohamedi », sur Lions de l'Atlas, (consulté le 6 mars 2019)
  6. TOP VIDEO, « جديد كلنا ابطال عن منير المحمدي 2018 Reportage Munir Mohamedi En Kolona Abtal 2M »,‎ (consulté le 6 mars 2019)
  7. http://www.cdnumancia.com/-/munir-portero-del-melilla-primer-fichaje-numantino-para-la-temporada-2014-15
  8. « Real Madrid vs. Numancia - 10 janvier 2018 - Soccerway », sur fr.soccerway.com (consulté le 6 mars 2019)
  9. Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com, « Munir Mohamedi dans le viseur de plusieurs clubs espagnols », sur Africa Top Sports, (consulté le 6 mars 2019)
  10. N.Jr, « Young Boys piste le gardien du Maroc », Le Matin,‎ (ISSN 1018-3736, lire en ligne, consulté le 6 mars 2019)
  11. « Munir Kajoui convoité par trois clubs espagnols | L'actualité du Maroc et de Marrakech » (consulté le 6 mars 2019)
  12. (es) « Una portería más internacional con Munir », sur Málaga - Web Oficial,
  13. Yabiladi.com, « Russia 2018 : Munir El Kajoui alias Mohammedi, la révélation de Badou Zaki », sur www.yabiladi.com (consulté le 6 mars 2019)
  14. La liste officielle des 25 joueurs sélectionnés, article sur frmf.ma
  15. Youssef, « Munir Mohamedi dans le viseur de plusieurs clubs de Liga », sur Lions de l'Atlas, (consulté le 6 mars 2019)
  16. « Telquel.ma | L'actualité du Maroc tel qu'il est », sur mobile.telquel.ma (consulté le 6 mars 2019)
  17. « Mondial 2018: le Maroc, seul pays au monde à ne pas encaisser de but en éliminatoires de la coupe du monde », sur Le360 Sport (consulté le 6 mars 2019)
  18. (es) « Munir: "Marruecos mezcla lo físico y lo técnico y sorprenderá a mucha gente" », sur www.efe.com (consulté le 6 mars 2019)
  19. (es) « Clasificación Mundial 2018: El portero del Numancia, el cerrojo de Marruecos: ¡ni un gol en contra! », sur Marca.com, (consulté le 6 mars 2019)
  20. https://www.msn.com/fr-be/video/viral/maroc-%E2%80%93-iran-aziz-bouhaddouz-marque-contre-son-camp-%C3%A0-la-derni%C3%A8re-minute-vid%C3%A9o/vp-AAyHIFj

Liens externes[modifier | modifier le code]