Multiple (art)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un multiple fait référence à une œuvre artistique qui correspond à l'art contemporain de la gravure dans l'espace tridimensionnel. Elle consiste en un certain nombre d'objets fabriqués en série et est désignée par l'artiste comme multiple. Les objets individuels sont équivalents du point de vue économique, matériel et esthétique. Chaque objet reflète l'existence et l'absence des autres objets.

L'artiste fournit un dessin ou un modèle dans lequel il détermine la forme, la taille, les matériaux, les techniques, l'édition, l'exécution étant généralement prise en charge par des professionnels spécialisés, souvent par l'assistance d'une machine ou dans une organisation de type manufacture.

Le terme multiple signifie aussi souvent des assemblages. Cependant, le terme fait plutôt référence à des motifs de toile en relief.

Histoire[modifier | modifier le code]

Wenn Ihr alle meine Multiples habt, dann habt Ihr mich ganz

— Joseph Beuys

L'histoire des multiples remonte aux ready-made du dadaiste Marcel Duchamp, qui avait déjà partiellement réalisé une série d'objets d'art et d'installations de série dans les années 1920, e.a. sa Fontaine (1917), qui consiste en une série d'urinoirs signés. Duchamp a mené au surréalisme avec des artistes tels que Salvador Dalí dans l'histoire moderne à Fluxus et au Pop Art. Des artistes tels que Joseph Beuys, Dieter Roth, Wolf Vostell et surtout Andy Warhol ont utilisé ces objets produits en série dans leur travail. Warhol a obtenu des multiples uniquement par sa technique, la sérigraphie, qu'il a appliquée sur des boîtes de Brillo, papiers peints de vache, polaroïds).

Les multiples de Joseph Beuys, cependant, sont plus complexes et constituent souvent des artefacts ou des reliques de son Art action.

Daniel Spoerri définit les règles du multiple comme suit dans la publication de son édition MAT (Multiplication d'Art Transformable). Un multiple doit :

  1. être produit sans technique historique de duplication
  2. le travail doit être effectué sans écriture personnelle
  3. doit être transportable.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claus Pias, « Multiple », in: Begriffslexikon zur zeitgenössischen Kunst, ed. v. Hubertus Butin, Cologne, 2002
  • Peter Weibel (ed.), Kunst ohne Original. Multiple und Sampling als Medium, Techno-Transformationen der Kunst, Cologne, 1999
  • Peter Weibel (ed.), Kunst ohne unikat / Art without the unique. edition atelier, Cologne, 1998 (Cat. Nouvelle galerie, Landesmuseum Johanneum, Graz)
  • The Great American Pop Art Store. Multiples of the Sixties, Santa Monica, 1997 (Cat. University Art Museum, Université d’État de Californie)
  • Zdenek Felix (ed.), Das Jahrhundert des Multiple. Von Duchamp bis zur Gegenwart, Octagon Verlag, Stuttgart, 1994, (ISBN 3-927789-29-1) (cat. Vers l'exposition du même nom, Deichtorhallen Hamburg, 1994)
  • Daniel Buchholz / Gregorio Magnani (ed.), Index international des multiples de Duchamp à nos jours, Cologne, 1993, Galerie Buchholz
  • Jörg Schellmann (ed.), Joseph Beuys, Die Multiples, catalogue raisonné des éditions et estampes, 8e édition, 1997, Munich / New York, 1997, (Edition Schellmann)
  • Les multiples. Une tentative de représenter le développement de l'objet de l'édition , Berlin, 1974 (Cat. New Berlin Art Association)
  • Les multiples. La première décennie, Philadelphie, 1971 (Cat. Philadelphia Museum of Art)
  • Ars Multiplicata. Art dupliqué depuis 1945, Cologne, 1968 (Cat. Wallraf Richartz Museum Cologne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]