MultiAir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le système MultiAir est une technique de contrôle électro-hydraulique des soupapes d'admission d'un moteur à explosion. Il permet de contrôler le débit d'air en se passant de volet d'admission.

Invention[modifier | modifier le code]

Il a été inventé et breveté par Fiat Powertrain Technologies et Magneti-Marelli en 2002 et est produit à Termoli en Italie à l'usine Fiat Powertrain Technologies.

Avantage du système[modifier | modifier le code]

Ce système de distribution à levée variable permet de gagner environ 10 % de puissance et de rendement avec une augmentation du couple de 15 %, tout en abaissant la consommation et les émissions de CO2 de 10 à 25 % – 25 % dans le cas d'un moteur turbocompressé – et de diminuer les rejets de NOx, les plus nocifs pour l'environnement, de 60 %.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La première voiture à bénéficier de ce système sera l'Alfa Romeo Mi.To avec un moteur de 1 400 cm3 développant 135 ch puis la Fiat 500 avec un moteur bicylindre de 875 cm3 de 85 ch et enfin l'Alfa Romeo Giulietta. Depuis 2010, la Fiat Punto Evo est équipée d'un moteur MultiAir pour ses versions 1 400 cm3 essence. En 2012, les Fiat Punto bénéficient de cette technologie sur les versions 105 et 135 ch, ainsi que sur la version Twinair de 85 ch (toutes étant des motorisations essence).

Cette technologie est maintenant utilisée sur tous les moteurs du groupe Fiat ainsi que sur les moteurs de sa filiale américaine Chrysler. On le retrouve sur la gamme Tigershark équipant les modèles Dodge Dart et Chrysler 200.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il est à noter que le moteur Multiair a été élu moteur de l'année en 2010[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]