Multi-tenant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En informatique, multi-tenant, ou multi-entité désigne un principe d'architecture logicielle permettant à un logiciel de servir plusieurs organisations clientes[1] (tenant en anglais, ou locataire en français) à partir d'une seule installation. Elle s'oppose à une architecture multi-instance où chaque organisation cliente a sa propre instance d'installation logicielle (et/ou matérielle)[2]. Avec une architecture multi-tenant, un logiciel est conçu pour partitionner virtuellement ses données et sa configuration, et chaque organisation cliente travaille avec une instance virtuelle adaptée à ses besoins.

Avantages[modifier | modifier le code]

Une architecture multi-tenant permet de mutualiser les ressources et les coûts nécessaires à l’exécution de l'application. En ce sens, cette architecture peut être vue comme une alternative à la virtualisation. L’agrégation de données et la fouille de données sont facilitées car une seule base de données stocke toutes les données[3]. Le processus de livraison est simplifié car il n'y a qu'une instance à mettre à jour.

Inconvénients[modifier | modifier le code]

Le développement d'une application multi-tenant est plus difficile car il y a plus de possibilités de configuration et la gestion des données est complexifiée[1],[2]. La sécurité des données est essentielle afin qu'un utilisateur d'une entité ne puisse pas accéder aux données d'une autre entité. Afin d'y parvenir, le chargement des données doit se limiter à n'inclure que les données de l’entité courante, sauf à de rares exceptions telles que le traitement par lots. Le processus de livraison est plus risqué car si l'application contient un bug, il y aura un impact sur toutes les entités. De plus il peut devenir difficile de trouver des fenêtres pour la mise à jour de l'application lorsqu'une application multi-tenant est utilisée sur plusieurs fuseaux horaires. Enfin, les mécanismes de sauvegarde, et encore plus de restauration, posent aussi de vrais problèmes. En effet, alors que la sauvegarde peut s'effectuer à chaud, sur l'ensemble des données (toutes entités confondues), il est beaucoup plus difficile de réaliser une restauration des données d'une seule entité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b SUPINFO - Ecole Informatique - Formation en Informatique - Paris, Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Nice, Montpellier, Marseille, Grenoble, Macon, Lille, Valenciennes, Caen, Rennes, Tours, Orléans, Troyes, Reims, Metz, Clermont-Ferrand,..., « Qu'est-ce que l'architecture Multi-Tenant ? | SUPINFO, École Supérieure d'Informatique », sur www.supinfo.com (consulté le 5 février 2017)
  2. a et b « Architecture multi-tenant, une fausse bonne idée ? – Fier de coder », sur www.fierdecoder.fr (consulté le 5 février 2017)
  3. « Plate-Forme Multi-Tenant : La Clé du Succès à la Demande - salesforce.com France », sur www.salesforce.com (consulté le 5 février 2017)