Mule Variations

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mule Variations
Album de Tom Waits
Sortie 16 avril 1999
Enregistré Studios Prairie Sun de Cotati.
Durée 70:33
Genre Rock
Producteur Kathleen Brennan
Tom Waits
Label ANTI - Epitaph
Critique

Albums de Tom Waits

Mule Variations est un album de Tom Waits sorti en 1999 sur le label ANTI- chez Epitaph Records.

Historique[modifier | modifier le code]

L'album fut accompagné d'une tournée à travers les États-Unis, l'Europe, et en Amérique du Nord pendant les mois d'été, de mars à l'automne 1999[1]. Le groupe Primus et Christopher Marvin, fils de l'acteur Lee Marvin[2], firent partie des musiciens de studio. Pendant les sept ans entre le dernier album et Mule Variations, Waits donne naissance à son troisième enfant, Sullivan, tandis que les rumeurs les plus folles circulent à son propos : on le croit mort, et après trois ans, il revient dans l'actualité en étant mis à l’honneur dans L'Armée des douze singes, Dernières heures à Denver et The End of Violence ou encore Mystery Men[3]

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites par Tom Waits et Kathleen Brennan, sauf mention autre.

  1. Big In Japan[4] - 4:05
  2. Lowside of the Road - 2:59
  3. Hold On - 5:33
  4. Get Behind the Mule - 6:52
  5. House Where Nobody Lives (Tom Waits) - 4:14
  6. Cold Water[5] - 5:23
  7. Pony[6] (Tom Waits) - 4:32
  8. What's He Building?[7] (Tom Waits) - 3:20
  9. Black Market Baby - 5:02
  10. Eyeball Kid[8] - 4:25
  11. Picture in a Frame - 3:39
  12. Chocolate Jesus[9] - 3:55
  13. Georgia Lee[10] - 4:24
  14. Filipino Box Spring Hog[11] (Tom Waits) - 3:09
  15. Take It with Me - 4:24
  16. Come on Up to the House - 4:36

Réception[modifier | modifier le code]

Classé 30e sur 200 albums par le Billboard 200[12], l’album fut vainqueur d'un Grammy Award de Meilleur album folk contemporain, et nommé pour Meilleure performance de voix rock pour la chanson Hold On. En 2003, l’album fut classé 416e sur 500 albums par le magazine Rolling Stone. Il s'est écoulé à plus de 500 000 copies dans le monde.

Classements[modifier | modifier le code]

Pays Meilleure position
Suisse 7
Angleterre 9
Amérique du Nord 30

La chanson Hold On sortit en single promotionnel limité en Australie et Nouvelle-Zélande ainsi qu'au Japon, avec deux titres inédits issus des sessions d'enregistrement de Mule Variations :

  • Buzz Fledderjon
  • Big Face Money[13]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hoskyns 2011, p. 312
  2. Hoskyns 2011, p. 308
  3. Hoskyns 2011, p. 299 et 313
  4. Allusion aux artistes qui font carrière au Japon et sont par ailleurs inconnus du reste du monde (v. la chanson homonyme par le groupe Alphaville, qui traite du même thème).
  5. Parodie des chants de travail
  6. On peut associer ce titre au Poney Blues de Charlie Patton ou encore Bob Dylan
  7. Morceau bruitiste, texte parlé
  8. Chanson d'auto-dérision dans laquelle Tom Waits parodie le personnage principal, figure de bande dessinée connue aux États-Unis
  9. Le titre est une allusion à des friandises américaines : l'Almond Joy (en) et l'Abba-Zaba (en)
  10. Les deux premières lignes sont extraites d'une chanson frédonnée de Blind Lemon Jefferson
  11. L'enregistrement date des séances de l'album Bone Machine
  12. Hoskyns 2011, p. 313
  13. titre pour lequel Casey Waits, le fils de Tom et Kathleen, tient le rôle de batteur

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Barney Hoskyns, Tom Waits, une Biographie : Swordfishtrombones et chiens mouillés, Rivages,‎ , 456 p. (ISBN 978-2743624675)