Muhammad Basindawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant yéménite
Cet article est une ébauche concernant un homme politique yéménite.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Muhammad Basindawa
محمد باسندوة
Image illustrative de l'article Muhammad Basindawa
Fonctions
Premier ministre du Yémen

(2 ans 9 mois et 14 jours)
Président Ali Abdallah Saleh
Abd Rabbo Mansour Hadi
Vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi[N 1]
Gouvernement Basindawa
Prédécesseur Ali Muhammad Mujawar
Successeur Abdallah Mohsen al-Akwa (intérim)
Khaled Bahah
Ministre yéménite des Affaires étrangères

(1 an)
Président Ali Abdallah Saleh (président du Conseil présidentiel)
Premier ministre Haider Aboubaker al-Attas
Prédécesseur Abdul Karim al-Iryani
Successeur Abdul Karim al-Iryani
Biographie
Nom de naissance Muhammad Salim Basindawa
Date de naissance (82 ans)
Lieu de naissance Aden
(Colonie d'Aden)
Nationalité yéménite
Parti politique Congrès général du peuple (jusqu'aux années 2000)
Indépendant (depuis les années 2000)

Muhammad Basindawa
Premiers ministres du Yémen

Muhammad Salim Basindawa (arabe: محمد سالم باسندوة), né le à Aden, est un homme d'État yéménite, Premier ministre de 2011 à 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Aden, Basindawa a servi comme ministre des Affaires étrangères de 1993 à 1994. Il a été membre du parti au pouvoir au Yémen, mais a cessé dans les années 2000 pour rejoindre l'opposition au président Ali Abdullah Saleh comme indépendant. En 2011, après des mois de troubles, Basindawa a été nommé par l'opposition yéménite pour diriger le premier gouvernement après l'éviction du président Saleh. Le 27 novembre 2011, il a été nommé Premier ministre par le vice-président et président par intérim Abd Rabbo Mansour Hadi[1]. Il prend ses fonctions le 10 décembre.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En effet, Basindawa a été nommé par un décret du vice-président Hadi, et non pas par le président Saleh.

Références[modifier | modifier le code]