Muckrackers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Muckrackers
Description de cette image, également commentée ci-après
Muckrackers en concert lors du festival La Nouvelle Industrie Lorraine 5 à Uckange le 11 septembre 2011.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Metal industriel
Années actives Depuis 1998
Labels Les Forces Alliées
Site officiel www.muckrackers.org
Composition du groupe
Membres Negative
Störung
Ludomega
Pixel pourri
DJ Matt
Anciens membres DJ Cyberbass
DJ Stakhanov
DJ Lärm
DJ Karbon
DJ La Verge

Muckrackers est un groupe de metal industriel français, originaire de la Lorraine. Le nom semble inspiré par les muckrakers, des journalistes publiant des rapports impliquant des politiciens ou industriels et soulevant des questions de société aux États-Unis, dans les années 1890 à 1930. Le groupe produit ses propres disques qu'il sort grâce à son label discographique, Les Forges Alliées.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1998–2000)[modifier | modifier le code]

Muckrackers se forme en 1998 au nord de la Lorraine. Le groupe donne pendant ces cinq premières années d'activité plus d'une centaine de concerts dans plusieurs pays d'Europe, dont la France, l'Allemagne, la Belgique, et la Suisse, entre autres.

Depuis 1998, Muckrackers participe à plusieurs compilations, dont The second assault of the Crow, Trapped in yourself, Suicides machines v1.0, Trees on oscillation v2.0, I turned into a martian, Dark sampler for dark souls : Transmission 2, Noise Research Program In this cold terrific room 1 et 2, Skeletons of society vol.2, FQCB1, red: a [walnut + locust] compilation, Scratchtest #2, La chevauchée des vaches qui rient, Noise Research Program vol.2, Cloning Technology (Industrial European Research selected by DJ HIV+), Diffusion phonographique populaire vol. 1 ...

De #0 à #4 (2001–2004)[modifier | modifier le code]

Le groupe publie son premier EP, intitulé #0. Le titre Gotov Je, qui y figure, dénonce le régime despotique de Milosevic et apporte son soutien à Otpor, le mouvement étudiant serbe, qui a contribué à la fin de ce régime). Une nouvelle édition de l'EP est publiée en septembre 2002 pour remplacer la première et combler la demande avec en bonus six remixes dont un inédit par John Cult des Dawn Visitors. La même année, le 1er novembre, sort l'EP intitulé #1, limité à 25 exemplaires, composé de cinq titres. La chanson Bomben im Bauch est une tentative de compréhension des motivations du fanatisme suicidaire, des kamikazes japonais, et des bombes humaines de la banlieue chic de Paris. Video Killed the Radio Star est une reprise industrielle du hit-single homonyme des Buggles.

Le 9 septembre 2002, pour célébrer le premier anniversaire de la mort du commandant Massoud, Muckrackers sort son troisième EP, intitulé #2, composé de six nouveaux titres. Cette sortie s'accompagne d'une édition limitée à quarante exemplaires enrichie de huit remixes du deuxième EP, #1. Le 11 novembre 2003, le groupe publie #3, un EP composé d'un seul titre inédit Flug, remixé par une douzaine d'artistes comme Punish Yourself et XTL. À la fin de 2003, le groupe publie le split Muckrackers – Lith : A Sonic Assault on Stage featuring Shizuka aux labels Les Forces Alliées et Sinik Dpt. Ce split, limité à 60 exemplaires, est enregistré pendant leur prestation lors du festival Regular Scene à Metz, le 25 juin 2003, à la salle Robert Ochs.

En 2004 sort le split CD-R Muckrackers vs. The Guy George Project au label Les Forces Alliées. Cette même année sort le split Tanz Mit Feuer : A Tribute to Flam 'n Krush sur Les Forces Alliées, limité à 60 exemplaires CD-R 8cm. Cet hommage aux cracheurs de feu meusiens qui les ont accompagnés sur le festival Noxious Art à Pontcey en juin 2004. Tous les titres sont inédits et un morceau est spécialement composé pour le spectacle. Le split (BIO)LOGICAL(WAR) est une coproduction des labels Les Forces Alliées, Sinik Dpt., Novaya Zemlya, Rauwolfia, et 213 Records, composé de titre inédits, traitant des ravages des armes chimiques, entre Muckrackers, -cutman-, Lith, Dogmicide, Mourmansk150, et Rauwolfia ; limité à 120 exemplaires CD-R. Le 11 novembre 2004 sort l'EP #4 de quatorze pistes d'inédits sous des formes variées, live, démos, collaborations, CD-R limité à 50 exemplaires.

Bis Zum Tod et [Uckange_4] (depuis 2005)[modifier | modifier le code]

En 2005, le groupe publie son cinquième EP, Rot_Front_36, en coffret double DVD contenant le clip du morceau Rot_Front_36 et un CD audio avec 22 remixes par F.Y.D, Hynnner vs. Hant13, Shizuka, et Brain Leisure. Le premier album studio de Muckrackers, Bis zum Tod, sort en février 2006. Il est sorti en 700 exemplaires (dont 200 en édition limitée), le 22 février 2006. Il regroupe des compositions du groupe datant de 2003 à 2006. Par la suite, le groupe sort Bis zum Tod #bis, un CD live de la performance du groupe à Nancy à l'Azimut 854 en 2006. Il est offert aux membres de la compagnie Rot_Front_36 (les supporters du groupe) lors de la soirée Tanz Mit Feuer III organisée le samedi 17 juin 2006 à Metz. Il est limité à 50 exemplaires.

En avril 2008, le deuxième album studio du groupe sort, [Uckange_4][1]. En 2009 sort le split vinyle Muckrackers vs. Dee N Dee aux labels Les Forces Alliées et Zumol Records. Il contient quatre titres, chaque face dédiée à un groupe, avec pour premier titre une relecture de l'autre, suivi d'un inédit[2]. Le troisième album studio du groupe, Chansons de la Forge, est publié en juillet 2010. En 2013 sort la compilation Fer! Fonte! Acier![1].

Style musical et image[modifier | modifier le code]

Le groupe a la particularité, sur ses derniers albums, d'avoir bâti son ambiance sonore à partir de samples provenant des lieux même dont les morceaux traitent. (Par exemple ils ont utilisé des échantillons provenant de la tôlerie forte de Mont Saint-Martin : sons métalliques, ambiances de manifestations...) L’utilisation des samples de voix se rapproche ainsi d'un travail documentaire. Malgré plusieurs albums, le groupe reste auto-produit, revendiquant un côté punk.

Le groupe développe un concept visant à ce que les auditeurs n’oublient pas les ouvriers, mineurs et sidérurgistes lorrains, dont le travail jouera un rôle important durant l'après-guerre.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Negative (negative_rf36/19)
  • Störung (störung_rf36/25)
  • Ludomega (ludomega_rf36/14)
  • Pixel pourri (pixel pourri_rf36/24)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • DJ Cyberbass - basse, samples
  • DJ Stakhanov - machines, voix
  • DJ Lärm - basse, percussions, bruits, voix
  • DJ Karbon - électronique, percussions
  • DJ La Verge - voix

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Splits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Posté par Sylvaïn Nicolino dans Articles & Bonus », sur Obsküre Magazine (consulté le 8 février 2017).
  2. (en) « Muckrackers vs. Dee N Dee », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 8 février 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]